Agnès Saal nommée haut fonctionnaire au ministère de la Culture, Twitter se déchaîne

Agnès Saal nommée haut fonctionnaire au ministère de la Culture, Twitter se déchaîne© LUDOVIC MARIN / AFP Source: AFP
L'ancienne présidente de l'INA Agnès Saal, en mai 2018.

L'ancienne directrice de l'INA Agnès Saal, condamnée pour des frais de taxis indus, a été nommée haut fonctionnaire au ministère de la Culture. Une annonce qui n'a pas manqué de faire réagir les internautes sur Twitter.

Agnès Saal, l'ancienne directrice de l'Institut national de l'audiovisuel (INA), qui avait été condamnée pour avoir dépensé près de 40 000 euros en frais de taxis, a été nommée haut fonctionnaire à l'égalité, la diversité et la prévention des discriminations auprès du secrétaire général du ministère de la Culture, d'après un arrêté publié le 29 août au Journal officiel. Elle prendra ses fonctions le 1er septembre pour une durée de trois ans. 

Les internautes ont immédiatement réagi à l'information sur Twitter. Certains ont exprimé leur exaspération, rappelant sa condamnation en 2016.

Un autre internaute y voit la marque de l'«ancien monde», à rebours du nouveau promis par Emmanuel Macron. 

Beaucoup ont, sans surprise, fait référence au scandale des notes de frais de taxis, pour lequel Agnès Saal a été condamnée. 

Si L'Express, en juin 2015, évoquait la somme mirobolante de 400 000 euros de frais de taxi, ce dernier chiffre n'a jamais été confirmé. Condamnée à deux ans de suspension de la fonction publique, dont six mois fermes, pour avoir effectué des courses de taxis à hauteur de 40 000 euros durant son mandat à l'INA, puis à 3 000 euros d'amende pour avoir dépensé 23 000 euros en taxi lors de son passage à la tête du Centre George Pompidou, Agnès Saal avait réintégré le ministère de la Culture à l'été 2016 comme chargée de mission auprès du secrétariat général. 

Lire aussi : «Un attachement au bien public exceptionnel» : les amis d'Agnès Saal se plaignent à Hollande

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter