La fête de la Rosière, consacrant la «réputation vertueuse» des femmes, fait polémique (REPORTAGE)

La fête de la Rosière, consacrant la «réputation vertueuse» des femmes, fait polémique (REPORTAGE)© Capture d'écran RT France

Reportage de RT France à Salency, dans l'Oise, où une fête célébrant la vertu féminine pourrait être annulée, sous la pression des groupes féministes et des réseaux sociaux.

La fête de la Rosière, qui consacre la «réputation vertueuse» d’une jeune femme, a été organisée pour la dernière fois dans le village de Salency, dans l'Oise, en 1987. Mais la municipalité, qui était prête à en accueillir une nouvelle édition le 2 juin 2019, devrait probablement faire marche arrière sous pression des associations féministes.

En effet, la polémique autour de cette initiative a déclenché une véritable tempête sur les réseaux sociaux. Une pétition demandant l'annulation de l'événement a recueilli des dizaines de milliers de signatures en quelques jours. En cause, les critères de sélection qui auraient été retenus pour désigner la jeune Rosière : la conduite irréprochable, la vertu, la piété, la modestie, mais aussi selon certains médias… la virginité. Ce que récuse l'homme à l'origine de cette initiative, Bertrand Triboux, président de l'association Saint-Médard. Selon l'organisateur, il n'a absolument jamais été question de pureté ou de virginité.

La légende veut que cette fête soit née dans ce village, à la fin du Ve siècle, à l’initiative de Saint-Médard, natif du village. Le reporter de RT France s'est rendu sur place à la rencontre de Bertrand Triboux, des habitants et du maire de la ville.

Lire aussi : Après #Balancetonporc, #BalanceTonYoutubeur ? Squeezie dénonce certains de ses collègues

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter