Emmanuel Macron voit sa popularité atteindre son plus bas niveau depuis le début de son mandat

- Avec AFP

Emmanuel Macron voit sa popularité atteindre son plus bas niveau depuis le début de son mandat© Rafael Marchante Source: Reuters
Emmanuel Macron lors de sa dernière visite au Portugal le 27 juillet 2018/Image d'illustration

Conséquences de l'affaire Benalla ? Emmanuel Macron perd en popularité selon un sondage Yougov du 26 juillet, qui affirme que le président a perdu près de 18 points en un mois du côté des partisans des Républicains et 4 chez ses opposants.

Avec 27% de jugements positifs sur son action, le chef de l'Etat est à son plus bas niveau dans ce baromètre depuis son entrée en fonction, et 62% (+3) des Français interrogés jugent désormais négativement son action.

Il perd notamment 18 points en un mois auprès des sympathisants des Républicains (LR), et 4 auprès de ceux du Parti socialiste et des écologistes, selon cette enquête réalisée pour le HuffPost et CNews.

Avec 30% de jugements positifs sur son action à la tête du gouvernement, le Premier ministre Edouard Philippe se maintient pour sa part à son niveau du mois précédent. Epargné par les retombées de l'affaire Benalla, il voit sa cote de popularité dépasser au moins momentanément celle du président.

Le jugement sur l'action du gouvernement reste quasiment stable (27%, -1) à un niveau relativement bas. Pour 27% (-4) également, il a une bonne gestion de l'économie, contre 60% (+3) d'un avis contraire.

Le chômage (21%, +3), la «protection sociale» (18%, +2) et l'immigration (14%, -5) restent, selon YouGov, en tête des préoccupations des Français.

Par ailleurs, si les révélations sur l'ancien collaborateur de l'Elysée Alexandre Benalla ont changé la perception que 41% des Français interrogés ont d'Emmanuel Macron (3% en bien, 38% en mal), elles ne l'ont «pas changé du tout» pour 48%.

Pour 37%, il s'agit d'une «affaire d'Etat», pour 28% d'un fait divers et pour 24% d'une «crise politique».

Enquête réalisée en ligne du 25 au 26 juillet auprès de 1 017 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Lire aussi : Popularité : Emmanuel Macron ne profite pas de l'effet Mondial

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter