La claque d'un prêtre à un nourrisson lors d'un baptême choque la toile (VIDEO CHOC)

La claque d'un prêtre à un nourrisson lors d'un baptême choque la toile (VIDEO CHOC)

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, dans laquelle un prêtre assène une gifle à un enfant se faisant baptiser, suscite l'indignation des internautes. L'homme d'Eglise a depuis été suspendu des célébrations de baptêmes et mariages.

Dans une église, à l'occasion d'un baptême, l'attitude d'un prêtre ayant giflé un nourrisson qu'il devait baptiser a choqué bien au-delà de ses proches : filmée et diffusée sur les réseaux sociaux le 20 juin, la scène de l'incident est depuis devenue virale, suscitant une indignation générale.

Sur celle-ci, on voit le prêtre expliquer la cérémonie au nourrisson, qui est en pleurs : «Je vais faire couler de l'eau ici et après je vais embrasser le bonhomme parce qu'il sera devenu chrétien.» Mais les cris de l'enfant redoublent, ce qui énerve visiblement l'officiant qui lui maintien fermement la tête entre les mains en lui disant «du calme», avant de lui mettre une gifle.

«On ne le frappe pas, il a peur», répliquent alors les proches de l'enfant, sans autre réaction dans un premier temps. Mais lorsque le prêtre prend de nouveau la tête du nourrisson dans ses bras en répétant «tu vas te calmer», l'homme présent décide que c'en est trop et reprend le nourrisson dans ses bras.

Auteur: L'Actu choc

La vidéo comptabilise déjà près de deux millions de vues sur la plateforme Youtube et les commentaires très critiques à l'égard de l'homme d'Eglise se multiplient sur les réseaux. 

Depuis, le diocèse de Meaux (Seine-et-Marne), où officie le prêtre de 89 ans, l'a sanctionné. «Des mesures conservatoires ont été prises par l'évêque afin que le prêtre soit suspendu de toute célébration de baptême et de mariage», a expliqué sa porte-parole. «Cette perte de sang-froid s'explique par l'âge et la fatigue du prêtre», a-t-elle poursuivi. Le principal intéressé a quant à lui confié à Franceinfo : «C'était entre une caresse et une petite tape». Le prêtre a avoué n'avoir su «que faire» quand l'enfant, apeuré, s'était mis à crier.

Lire aussi : Pédophilie au sein de l'Eglise chilienne : 34 évêques remettent leur démission au Pape

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter