Vitrines éclatées, saccages : 1 200 personnes cagoulées en marge de la manifestation à Paris

Alors que des dégradations sont en cours dans la capitale et que la police a annoncé une heure auparavant le regroupement d'environ 1200 individus cagoulés, un impressionnant saccage se poursuit à Paris en marge des manifestations du Premier mai.

Alors que la préfecture de police annonçait avoir repéré un regroupement massif d'individus cagoulés à Paris plus tôt dans la journée, certaines rues de la capitale ont été saccagées, en marge des manifestations du Premier mai.

Si le mobilier urbain et des vitrines de boutiques sont les premières cibles, plusieurs incendies sont également à déplorer. Les canons à eau de la police ont parfois été utilisés afin d'éteindre certains feux.

Sur place, les publications de nos journalistes témoignent de l'ampleur des dégâts. Un fast-food MacDonald's a par exemple été violemment dévasté.

Les pompiers sont mobilisés afin d'éteindre les différents incendies provoqués sur le trajet des cortèges. 

Parmi le mobilier urbain ciblé, des bennes à ordure de la ville de Paris n'ont pas été épargnées.

Lire aussi : Premier mai : partis politiques et organisations syndicales appellent à défiler partout en France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.