Trump félicite Macron pour son combat «pas toujours populaire» contre l'immigration

- Avec AFP

Trump félicite Macron pour son combat «pas toujours populaire» contre l'immigration© Jonathan Ernst / Reuters
Donald Trump et Emmanuel Macron lors de leur rencontre le 24 avril à Washington

Au terme de leur rencontre, le président des Etats-Unis, qui a fait de la lutte contre l'immigration illégale l'une de ses priorités, a félicité son homologue français, dont il a salué «l'autorité» dans le règlement de cette question.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec le président français Emmanuel Macron à Washington, Donald Trump a salué le 24 avril les mesures «pas toujours populaires» prises par la France pour lutter contre «l'immigration incontrôlée», une des priorités du président américain qui veut faire construire un mur anti-immigrés à la frontière du Mexique.

«Les Etats-Unis et la France luttent tous les deux contre une épreuve qui existe depuis très, très longtemps. C'est l'immigration incontrôlée», a affirmé le dirigeant américain.

«Nous avons pris des décisions sérieuses pour reprendre le contrôle de nos frontières et de notre souveraineté», a-t-il ajouté, assurant : «Nous avons réduit [l'immigration] de façon importante mais nous allons stopper l'immigration illégale.»

Il a encore confié admirer «l'autorité» montrée par Emmanuel Macron pour régler cette question «d'une manière très honnête et très directe, et pas toujours populaire».

Les déclarations du président des Etats-Unis surviennent quelques jours après le vote par les députés français du projet de loi «pour une immigration maîtrisée, un droit d'asile effectif et une intégration réussie». 

Le texte vise à réduire les délais d'étude des demandes d'asile pour faciliter à la fois l'expulsion des déboutés et l'accueil des acceptés, tout en allongeant la durée maximum de rétention administrative des étrangers en attente d'expulsion, dont les enfants.

La France a enregistré un peu plus de 100 000 demandes d'asile en 2017, un record, et a accordé l'asile à 36% des demandeurs. Le pays comptait près de six millions d'immigrés en 2014.

Lire aussi : Syrie, Iran : à la Maison Blanche, Trump et Macron tentent de rapprocher leurs positions

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter