Préparez votre webcam : la télémédecine pourrait être accessible à tous dès le 15 septembre

Préparez votre webcam : la télémédecine pourrait être accessible à tous dès le 15 septembre© MARC LE CHELARD Source: AFP
Image d'illustration d'une consultation entre un médecin et un patient

Selon Le Figaro, la télémédecine pourrait devenir accessible à tous les patients dès septembre. Le coût pour le patient serait identique à celui déjà pratiqué, pour une consultation avec un généraliste : 25 euros.

Selon Le Figaro, les syndicats et la Caisse nationale de l'Assurance Maladie (Cnam) ont trouvé un accord pour que chaque patient puisse consulter son médecin via la télémédecine. Dans un communiqué, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) s'est félicitée «de l’élargissement de la téléconsultation à tous les patients, et non plus seulement ceux en ALD [affectation de longue durée], au 15 septembre 2018, au lieu du 1er janvier 2020 comme annoncé initialement».

Néanmoins, cet accord doit encore être validé par les syndicats de médecins dont les votes devraient se tenir durant la deuxième quinzaine de mai, selon le quotidien.

Si le compromis est accepté, dès le 15 septembre, les patients pourront consulter virtuellement leur médecin généraliste pour 25 euros (30 euros pour un médecin spécialiste). Un tarif qui resterait identique à celui pratiqué pour une consultation physique. La télémédecine serait évidemment remboursée par la sécurité sociale, le but étant d'inciter, selon Le Figaro, les médecins à recourir de plus en plus à la pratique par la vidéoconférence.

Le forfait annuel consenti aux médecins pour leur permettre de s'équiper sera de 525 euros, alors qu'ils réclamaient à l'origine 1 000 euros minimum.

Selon le code de santé publique (art. L.6316-1), la télémédecine est «une forme de pratique médicale à distance utilisant les technologies de l’information et de la communication».

Lire aussi : Hausse du nombre de médecins agressés : que faire contre la montée de violence ? (REPORTAGE)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter