Macron chaudement applaudi au Parlement européen ? Dati interrompt un édito de France Inter

Macron chaudement applaudi au Parlement européen ? Dati interrompt un édito de France Inter© Vincent Kessler Source: Reuters
Rachida Dati est eurodéputée depuis 2009

Invitée de France Inter le 18 avril, l'eurodéputée (Les Républicains) Rachida Dati a interrompu un édito faisant état d'applaudissements «sur la plupart des bancs du Parlement européen», après l'intervention d'Emmanuel Macron du 17 avril.

Trop macronien au goût de Rachida Dati, l’éditorial de Yaël Goosz sur France Inter ? 

La chronique du 18 avril de l’animateur portait sur le discours tenu par Emmanuel Macron le 17 avril au Parlement européen. Pour Yaël Goosz, le président de la République est déjà en campagne pour les européennes de 2019 et s'est lancé dans un pari, «faire gagner le camp des pro-européens contre les nationalistes». Evoquant l'intervention d'Emmanuel Macron devant les eurodéputés, Yaël Goosz a assuré : «Ce qui est sûr c'est qu'il était très applaudi sur la plupart des bancs du Parlement européen.»  

«Pourquoi ? Parce qu'il a fait vibrer la fibre des pères fondateurs européens», a poursuivi l'éditorialiste politique. Rachida Dati, eurodéputée Les Républicains (LR) – qui attendait d'être interviewée dans une chronique suivante – n'a pu s'empêcher de réagir. «Franchement, vous y étiez ?», a-t-elle alors lancé à Yaël Goosz. Légèrement gêné, le journaliste lui a rétorqué qu'il avait «regardé le débat à la télévision, bien sûr». «Moi j'ai été dans l'hémicycle, il n'a pas du tout été, ni ovationné, ni super-applaudi», a répliqué Rachida Dati. Loin de se décontenancer, Yaël Goosz a rapporté avoir vu «beaucoup d'applaudissement» dans les rangs du PDE (Parti démocrate européen), PSE (Parti socialiste européen). Mais l'ancienne Garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy a poursuivi, offensive : «Ce n'est pas vrai, vous n'y étiez pas alors je vous invite [...], car France Inter aime bien les vérifications, vous allez regarder en replay et j'invite les auditeurs à regarder les images.» Après une légère cacophonie, Yaël Goosz a pu reprendre son édito.

Emmanuel Macron a-t-il été ovationné ou pas ? RT France vous propose de visionner la séquence – en particulier à la fin du discours, à la trentième minute.

 

Lire aussi : Parlement européen : le coup de sang de Macron, mis en cause dans les frappes en Syrie (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter