Un campement de 200 migrants évacué à Paris

Quelques 200 migrants ont été évacués de la rue Pajol pour rejoindre un centre d'hébergement parisien.© Twitter
Quelques 200 migrants ont été évacués de la rue Pajol pour rejoindre un centre d'hébergement parisien.

Un nouveau campement de migrants a été évacué, dans le XVIIIème arrondissement de Paris. Une opération sans violence, menée par des associations.

«Je veux m'excuser de vous réveiller si tôt, nous sommes aujourd'hui ici avec la mairie de Paris et des associations qui vous aident car nous pensons que votre dignité fait que vous ne devriez pas dormir ici». C'est avec cette délicatesse que Pascal Brice, le directeur général de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) a annoncé aux migrants que leur campement était évacué. Un procédé qui s'est déroulé sans incidents et sans la présence de représentants des forces de l'ordre. L'évacuation a aussi été facilitée par le point de chute des migrants : ceux-ci sont désormais accueillis dans un centre d'hébergement.

Le campement était habité par des migrants venus principalement du Soudan et de l'Erythrée. «Nous savons que vous avez enduré des moments très difficiles avant d'arriver ici», leur a dit Pascal Brice, ce qui a déclenché des applaudissements chez une partie des migrants. Ceux-ci se sont montrés satisfaits de cette situation, comme en témoigne Mohamed Sellah, un Erythréen de 25 ans : «c'est une bonne nouvelle. Aujourd'hui je vais avoir un hébergement. Personne n'aime dormir dans la rue».

Une évacuation qui contraste avec les précédentes, autrement plus violentes, qui avaient été effecutées à la Halle Pajol.

En savoir plus : Les riverains choqués par la violence du démantèlement du camp de la rue Pajol (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales