Marseille : six tonnes de cannabis tombent dans l’escarcelle de la police

Capture d’écran du compte Twitter @laprovence
Capture d’écran du compte Twitter @laprovence

Pour la première fois depuis 2011, la police marseillaise a réussi à saisir une quantité de drogue aussi importante en dehors des contrôles opérés par les douanes aux frontières. Trois personnes ont été interpellées.

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé le succès d’une opération de la police française au terme de laquelle près de six tonnes de drogue destinée à la région marseillaise a été saisie. Dans le cadre de cette opération trois hommes ont été arrêtés à Marseille et à Vitrolles (Bouches-du-Rhône). Ils sont soupçonnés d’être à l’origine de ce trafic de drogue.

La saisie de 5,6 tonnes de cannabis dans une villa et de 150 kilos dans un véhicule ont été l’aboutissement logique d’une enquête menée durant plusieurs mois par la police judiciaire marseillaise et l’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (OCTRIS).

Le président François Hollande qui est arrivé sur place presque immédiatement, a salué une «prise considérable» qui devrait «démanteler un trafic important dans les prochaines semaines». «Les résultats sont impressionnants à Marseille. Nous avons mis les moyens et les résultats ont suivi», a déclaré le chef de l’Etat français.

L’opération du genre la plus réussie en France a eu lieu en 1993, quand 23,5 tonnes de cannabis avaient été découvertes dans le port Boulogne-sur-mer.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales