Rassemblement national : le FN a-t-il déposé la marque dès 1986 ? (VIDEO)

Rassemblement national : le FN a-t-il déposé la marque dès 1986 ? (VIDEO)© PHILIPPE HUGUEN Source: AFP
Marine Le Pen s'exprime le 11 mars à Lille devant les militants du Front National réunis en Congrès.

Marine Le Pen a annoncé le 11 mars la nouvelle appellation proposée pour le FN : Rassemblement national. Une bataille s'engage désormais avec un parti du même nom pour savoir qui l'a déposé en premier à l'Inpi. Le FN assure l'avoir fait dès 1986.

Nouveau rebondissement autour du changement de nom du Front national (FN). Sa présidente Marine Le Pen a précisé le 12 mars sur RTL que le parti était «propriétaire d'un dépôt antérieur» à celui déposé en 2013 à l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi) pour le nom Rassemblement national par le mouvement éponyme. Le dépôt opéré par le FN aurait ainsi été effectué en 1986. Une version confirmée par Jean-Marie Le Pen sur France Inter, qui fait d'ailleurs «toute réserve» des possibilités qu'il a de reprendre le nom Front National à son bénéfice.

Le FN compte poursuivre le «Rassemblement national» en justice

Le FN serait donc sûr de son bon droit à se rebaptiser «Rassemblement national» et entend donc poursuivre le parti qui s'en prévaut pour «utilisation frauduleuse». Ce dernier avait présenté des candidats aux Municipales de 2014 et aux Départementales de 2015.

«Le Rassemblement national existe déjà... et continuera d'exister en présentant notamment des listes aux Municipales de 2020», a fait savoir le parti dans un communiqué diffusé le 11 mars par le Rassemblement National (RN).

Le RN raillait notamment «l'amateurisme» du parti frontiste et Igor Kurek, le fondateur du mouvement, s'est dit prêt à confronter le FN en justice.

Reste que pour l'instant rien n'est encore fait. Le nouveau nom du FN est soumis au vote des militants, comme l'avait précisé sa présidente le 11 mars. «Je vous proposerai donc que le Front National devienne le Rassemblement national», avait clamé Marine Le Pen devant les membres de son parti réunis en Congrès à Lille le 11 mars.

 

Lire aussi : «Retour en arrière», «collaboration»... Le «Rassemblement national» interpelle les adversaires du FN

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»