Un Français soupçonné d'avoir fait le djihad en Syrie arrêté à Roissy

Un Français soupçonné d'avoir fait le djihad en Syrie arrêté à Roissy© Philippe Lopez Source: AFP
Aéroport de Roissy-Charles de Gaulle

Selon plusieurs sources concordantes, un Français suspecté d'avoir combattu auprès de djihadistes en Syrie a été interpellé à sa sortie d'avion à Roissy. Le Japon, où il avait été expulsé avec sa femme et sa fille, l'avait ré-expulsé vers la France.

Un Français, soupçonné d'avoir rejoint la zone de combats djihadistes en Syrie en lien avec «une mouvance d'Al-Qaïda», a été arrêté ce 8 mars à l'aéroport de Roissy, selon l'AFP qui cite des «sources concordantes».

«Cet homme, né en 1988, prétend s'être rendu en Syrie avec sa femme de nationalité japonaise et radicalisée, pour faire de l'humanitaire», a expliqué une source proche du dossier. Début 2018, «le couple a réussi à quitter avec leur fille la zone des combats en traversant la frontière turco-syrienne et a obtenu d'être expulsé récemment vers le Japon».

Malgré l'absence de mandat d'arrêt international français contre lui, les autorités japonaises ont décidé de l'expulser vers son pays d'origine. Sa femme et sa fille sont restées au Japon. L'homme a été placé en garde à vue par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle», d'après une source judiciaire.

Les enquêteurs de la DGSI le soupçonnent d'avoir joué un rôle actif au sein d'une mouvance d'Al-Qaïda, selon une autre source proche du dossier. Il faisait l'objet d'un mandat de recherche émis par le parquet de Paris dans le cadre d'une enquête préliminaire.

Cette semaine, deux femmes djihadistes et cinq enfants ont été placés en garde à vue à leur retour en France, après avoir été expulsés par les autorités turques. Au total, 258 adultes et 77 mineurs sont revenus en France après avoir rejoint les zones de combat djihadistes en Syrie et en Irak, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. 

Lire aussi : 323 personnes sont rentrées en France depuis les terres du djihad irako-syriennes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter