Jeunes, retraités ou chômeurs : LREM, un parti présidentiel qui vous veut du bien ? (VIDEO)

Jeunes, retraités ou chômeurs : LREM, un parti présidentiel qui vous veut du bien ? (VIDEO)© twitter
De gauche à droite : Eric Alauzet, Damien Adam, Claire O'Petit

Evoquant la contestation sociale liée à la hausse de la CSG, un député LREM a récemment qualifié les retraités de «génération dorée». Ce n’est pas la première pique que le parti présidentiel lance à certaines catégories de la population.

«Les retraités sont des enfants gâtés» : si certains se souviennent de cette sortie fracassante de l’éditorialiste, apprenti-rappeur et gymnaste Christophe Barbier, c’est cette fois au tour d’Eric Alauzet, député LREM, de s’en prendre aux retraités, qui feraient «aujourd'hui partie d'une génération dorée». Et le parlementaire d'ajouter : «S'ils ont travaillé toute leur vie, ça ne suffit pas comme argument au moment où il faut trouver de l'argent pour renflouer les caisses de l'Etat.»

A l'heure où Eric Alauzet appelle cette «génération dorée […] à se ressaisir», il est à noter que de telles attaques directement adressées à une partie de la population, ont déjà été proférées par d’autres parlementaires du parti présidentiel.

En juillet 2017, en plein dans la polémique liée à la baisse de cinq euros par personne des aides personnalisées au logement (APL), la députée LREM Claire O'Petit interrogeait les jeunes qui «pleurent pour cinq euros» et leur demandait cyniquement : «Qu'allez-vous faire de votre vie ?»

En novembre 2017, Damien Adam, également député LREM, affichait son soutien au durcissement des critères de contrôle des chômeurs. Il n'avait ainsi pas hésité à fustiger ceux qui «partent aux Bahamas grâce à l'assurance chômage».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter