Incendie en Gironde : le feu n'est toujours pas éteint, malgré une amélioration de la situation

En Gironde, les pompiers luttent contre les incendies© Pascal Parrot Source: Reuters
En Gironde, les pompiers luttent contre les incendies

En Gironde, les pompiers luttent contre un immense incendie de forêt qui a détruit au moins 350 hectares de pins. Si la situation météo semble s'améliorer avec des vents moins forts, le feu n'est pas éteint. 300 pompiers sont mobilisés sur place.

Des avions Canadairs et un bombardier d'eau Dach, qui avaient appuyés les pompiers depuis vendredi en fin d'après-midi jusqu'à la nuit, sont de nouveau entrés en action en début de matinée sur l'incendie de Saint-Jean-d'Illac à environ 20 km au sud de Bordeaux, a-t-on précisé auprès des pompiers de Gironde.

Le dispositif important, près de 300 pompiers et une soixantaine de camions sur place, restait mobilisé, même s'il a pu être très légèrement allégé dans la nuit de quelques véhicules qui étaient engagés sur quelques points sensibles de l'incendie.

Mobilisation des pompiers pour lutter contre les incendies© capture d'écran twitter
Mobilisation des pompiers pour lutter contre les incendies

Le feu, qui s'est déclaré vendredi aux alentours de 14H30, «est calmé, sa progression est ralentie, mais il n'est ni circonscrit, ni maîtrisé, il y a des zones actives, des flammèches», a précisé la préfecture à l'AFP

Les conditions météo se sont néanmoins «améliorées» avec notamment un vent chutant en deuxième partie de nuit et à l'aube, entre 10 et 20 km/h, selon les pompiers. Selon Météo-France il ne devrait pas dépasser 15 km/h dans la journée.

Le vent qui atteignait vendredi les 50 km/h en soirée, avait constitué le principal ennemi des pompiers.

Le préfet d'Aquitaine et de Gironde Pierre Dartout, rendu sur place, avait annoncé l'évacuation, par précaution, de 40 habitations à Saint-Jean-d'Illac, 80 sur la commune voisine de Pessac, ainsi qu'une maison de santé comptant quelque 80 pensionnaires, sans qu'aucune habitation ait été atteinte par le feu à ce stade.

La préfecture de Gironde devait tenir dans la matinée de samedi un point actualisé sur la situation.

Le préfet a souligné ce matin qu'il n'y avait eu «aucune nouvelle évacuation dans la nuit ni aucune habitation endommagée». 

Il a fait état de «deux blessés légers chez les sapeurs-pompiers», sans plus de précision disponibles dans un premiers temps auprès de ceux-ci.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales