«Censure», «propagande» ? Un film dédié à Jean-Luc Mélenchon déprogrammé à Marseille

«Censure», «propagande» ? Un film dédié à Jean-Luc Mélenchon déprogrammé à Marseille© boris HORVAT Source: AFP
Jean-Luc Mélenchon, leader de la France insoumise.

Le film L'Insoumis, qui retrace la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon, a été déprogrammé d'un cinéma marseillais. Son propriétaire se dit méfiant face à ce qui pourrait être de la «propagande». Le réalisateur crie à la censure.

Le 11 février, le cinéma marseillais Les Variétés a décidé de déprogrammer le film documentaire de Gilles Perret, L'Insoumis, qui revient sur la dernière campagne présidentielle menée par le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon. Le propriétaire des lieux, Jean Mizrahi, a confié au journal La Provence attendre «de pouvoir visionner le film, car la bande-annonce donn[ait] l'image d'une propagande» avant de prendre une décision définitive.

Le réalisateur, Gilles Perret, n'a pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux, évoquant la pression de certains propriétaires de salles de cinéma pour censurer son film qui doit sortir le 21 février et dont l'avant-première devait avoir lieu à Marseille le 16 février.

«Nous savions que des patrons de salles de cinéma étaient à la manœuvre dans plusieurs villes de France pour bloquer la programmation de L'insoumis dans leurs salles. Aujourd'hui, nous venons d'en avoir la preuve par écrit : le propriétaire du cinéma de Marseille "Les Variétés" annule l'avant-première [...] L'équipe de programmation locale est abasourdie, tout comme moi !», a ainsi écrit Gilles Perret sur sa page Facebook. 

Dénonçant une «censure», celui-ci a fait valoir que la programmation était «confirmée depuis le mois d'octobre».

De son côté, Jean-Luc Mélenchon, sur qui porte le film en question, a également réagi sur les réseaux sociaux en partageant la publication du réalisateur.

S'il avait terrassé la candidate LREM Corinne Versini lors du second tour des législatives, récoltant près de 60% des suffrages, le leader de La France insoumise conserve des adversaires dans la quatrième circonscription des Bouches-du-Rhône... où est localisé le cinéma de Jean Mizrahi.

Lire aussi : Fake news : «Pourquoi ne pas faire confiance aux gens eux-mêmes ?», Mélenchon interpelle Macron

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter