«Pour du Nutella, frère» : une promotion sur la pâte à tartiner déclenche des ruées (IMAGES)

«Pour du Nutella, frère» : une promotion sur la pâte à tartiner déclenche des ruées (IMAGES)
Illustration ©Eric Gaillard/Reuters

Une promotion dans plusieurs supermarché concernant la célèbre pâte à tartiner Nutella a provoqué d'impressionnantes bousculades et des altercations entre des consommateurs soucieux de ne pas manquer la bonne affaire.

Une promotion sur les pots de Nutella dans tous les magasins français de la chaîne Intermarché a occasionné d'impressionnants mouvements de foule, ce 25 janvier 2018, comme en témoignent de nombreuses vidéos publiées sur les réseaux sociaux. L'un des vidéastes amateurs, armé de son téléphone portable, a par exemple commenté : «Pour du Nutella, frère...»

Un autre internaute raconte qu'une cliente aurait jeté un pot de la précieuse pâte de Ferrero sur la tête d'un autre consommateur, à Roubaix.

Sur une autre vidéo, on voit les amateurs de pâte à tartiner soucieux de ne pas rater l'aubaine se disputer les pots de Nutella.

Des consommateurs se pressant de trouver le rayon de Nutella ont également été filmés. «Pire que les soldes», note une internaute.

Le quotidien lyonnais Le Progrès rapporte que les pots de 950 grammes, vendus à seulement 1,41 euro contre 4,70 hors promotion, se sont arrachés dans un Intermarché d'Epenottes (département du Jura). D'après le directeur du magasin, deux palettes de Nutella, soit 1 300 pots, ont été écoulées en une heure ce même jour. Comme l'opération était limitée à trois pots par personne, des familles entières se seraient mobilisées afin de constituer des stocks... et faire des économies sur cet aliment.

Hasard du calendrier, Emmanuel Macron doit dévoiler ce même jour les grandes lignes d'une loi visant notamment à encadrer les promotions, notamment celles reposant sur une vente à perte des produits alimentaires. En décembre 2017, après les Etats généraux de l'agriculture (EGA), le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert avait annoncé que le projet de loi – qui doit être voté le 31 janvier prochain – imposerait aux grands distributeurs une majoration de 10% des prix, afin de garantir le revenu des agriculteurs.

Lire aussi : Grosse fringale : 20 tonnes de Nutella et 30 tonnes de jus de fruit dérobées en Allemagne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»