Un automobiliste fonce «intentionnellement» sur des surveillants de la prison de Nice

Un automobiliste fonce «intentionnellement» sur des surveillants de la prison de Nice © Eric Gaillard Source: Reuters
Les manifestants devant la maison d'arrêt de Nice (photo du 15 janvier)

D'après France Bleu, un automobiliste a forcé un barrage de police devant la maison d'arrêt de Nice et foncé sur des surveillants, qui manifestaient pour obtenir de meilleures conditions de travail. Un surveillant a été blessé.

En marge des manifestations nationales de surveillants pénitentiaires, qui réclament de meilleures conditions de travail, Nice a été frappée par un événement qui a provoqué l'hospitalisation d'un homme.

Selon France Bleu, le 19 janvier, un automobiliste a précipité son véhicule contre les gardiens de prison qui manifestaient, forçant le barrage de police devant la maison d'arrêt. Le surveillant blessé a été touché au niveau du bras selon Anthony Lequeux, responsable du syndicat Force ouvrière, interrogé par la radio.

Pour le syndicaliste, l'acte «était totalement intentionnel». D'après ce dernier, l'individu a été interpellé et a avoué que si les manifestants étaient toujours présents le lendemain, «il reviendrait et referait pire».

Toujours selon Anthony Lequeux, l'automobiliste a cependant déclaré comme justification qu'il était «pressé d’aller travailler».

Les surveillants pénitentiaires de plusieurs villes manifestent depuis le 15 janvier devant leurs établissements, dans le cadre d'un mouvement né après l'agression, le 11 janvier, de trois de leurs collègues à la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) par un détenu islamiste allemand.

Lire aussi : «La ministre ne sortira pas d’ici» : la grogne des gardiens de prison continue de s'étendre (VIDEOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter