Au moins 75 blessés dans l'effondrement d'un étage à la bourse de Jakarta (VIDEO CHOC)

- Avec AFP

Au moins 75 blessés dans l'effondrement d'un étage à la bourse de Jakarta (VIDEO CHOC)© Darren Whiteside Source: Reuters
Les secours sont rapidement arrivés sur place après l'effondrement d'un étage à la bourse de Jakarta

Sous le poids d'un groupe de visiteurs, un étage de la bourse de Jakarta, en Indonésie a cédé, faisant au moins 75 blessés. Des scènes de panique se sont déroulées après l'accident en ce lieu qui avait déjà été la cible d'un attentat en 2000.

Le 15 janvier, au moins 75 individus ont été blessés dans l'effondrement spectaculaire d'une partie d'un étage intérieur de l'immeuble abritant la bourse de Jakarta. L'incident a été filmé par les caméras de surveillance et a provoqué un mouvement de panique dans le quartier des affaires.

Attention : les images ci-dessous peuvent heurter la sensibilité

L'incident n'a fait aucun mort, a annoncé de son côté le directeur de la bourse, Tito Sulistio. Les victimes, pour la plupart blessées aux bras et aux jambes, ont été transportés à l'hôpital, selon un autre porte-parole de la police de Jakarta, Argo Yuwono.

«Il y a eu un grand boom, donc les gens qui étaient à l'intérieur ont immédiatement couru dehors», a témoigné la journaliste de Metro TV, Marlia Zein, sur place au moment de l'incident. Une centaine de policiers et secouristes ont été dépêchés sur les lieux de l'accident, au cœur du quartier d'affaires de la capitale, entraînant une suspension du trafic automobile pendant plusieurs heures. Cet événement a provoqué des bouchons monstres dans un centre-ville déjà congestionné, bouchons qui ont été aggravés par des pluies diluviennes.

En 2000, la bourse de Jakarta avait été la cible d'un attentat. L'explosion d'une voiture remplie d'explosifs avait fait au moins 10 morts et plusieurs blessés. Depuis, les contrôles de sécurité ont été considérablement renforcés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter