Carottes, buralistes et sénateurs, la folle journée du paquet neutre

Buralistes en colère Source: Reuters
Buralistes en colère

Les buralistes sont passés par toutes les émotions ce mercredi 22 juillet, entre la colère du matin, le soulagement du midi et la déception de l’après-midi.

Tôt ce mercredi matin, quelques quatre tonnes de carottes – en référence à l’enseigne rouge, symbole des bureaux de tabac – ont été déversées rue de Solférino, à Paris, face à l’entrée du Parti socialiste. Ce mouvement de grogne intervient alors que le paquet de cigarettes neutre devrait être introduit à la vente à partir de 2016. Les buralistes dénoncent ce dispositif, craignant que leurs clients aillent se fournir à l’étranger et une recrudescence de la contrebande.

Le Sénat a, lors d’une commission des affaires sociales, supprimé en milieu de journée, le projet de paquet neutre défendu dans le cadre de la Loi santé proposée par Marisol Touraine. Les sénateurs, en majorité des Républicains, ont souvent été en désaccord avec les projets de loi qui leurs sont soumis, et avaient de toute façon prévenu qu’ils prévoyaient de faire supprimer cette mesure de la proposition de loi.

Toutefois, en fin de journée, la ministre de la Santé a déclaré sur les ondes de France Info que «le gouvernement présentera un amendement au sénat pour marquer sa volonté de s'engager dans cette voie». Le système législatif français permet en effet, de soumettre de nouveau le texte en septembre. Et même si le Sénat refuse une seconde fois, le projet de loi pourra passer en seconde lecture à l’Assemblée, qui aura de toute façon le dernier mot.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales