«Les RG des campagnes» : 200 chasseurs assermentés pour prêter main forte aux gendarmes dans l'Oise

«Les RG des campagnes» : 200 chasseurs assermentés pour prêter main forte aux gendarmes dans l'Oise© JEAN-FRANCOIS MONIER Source: AFP
Image d'illustration

Sur le modèle des voisins vigilants, la gendarmerie va sélectionner dans l'Oise 200 chasseurs qui auront pour mission d'«observer les faits anormaux» ou encore de «sensibiliser les promeneurs». Ils disposeront d'un lien direct avec les autorités.

Après les voisins vigilants, les chasseurs vigilants :  selon une information publiée par Le Parisien du 7 janvier, 200 chasseurs de l'Oise vont être sélectionnés pour prêter main forte aux gendarmes dans les forêts du département.

Il ne sera pas question pour eux de remplacer les forces de l'ordre, mais d'«observer les faits anormaux, sensibiliser les promeneurs et [...] alerter en cas d'urgence», confie ainsi le capitaine Eric Lecacheur dans les colonnes du journal. Il souligne en outre qu'il n'y aura «aucune confusion des rôles» et qu'il ne leur saura en aucun cas demandé d'intervenir, sauf «pour porter secours à une personne».

Pour mener à bien leur mission, les chasseurs vigilants auront un lien direct avec les autorités en composant le 17 et en donnant un code d'identification. «Nous serons un peu les RG des campagnes», soutient Guy Harlé d'Ophove, président de la Fédération des chasseurs de l'Oise.

Une démarche nécessaire selon le capitaine Eric Lecacheur en raison du manque d'effectif auquel les services de la gendarmerie sont confrontés dans le département. «Pour 687 communes, nous avons 1 119 gendarmes au lieu des 1 175 personnels initialement prévus», déplore-t-il.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter