Décision de Trump sur Jérusalem : «regrettable» pour Macron, «courageuse» pour le CRIF

Décision de Trump sur Jérusalem : «regrettable» pour Macron, «courageuse» pour le CRIF
Illustration ©Ronen Zvulun/Reuters
Suivez RT France surTelegram

L'onde de choc provoquée par la décision de Donald Trump de considérer Jérusalem comme la capitale d'Israël et d'y transférer l'ambassade des Etats-Unis atteint aussi la France, où des clivages apparaissent déjà.

Ce 6 décembre 2017, Emmanuel Macron a qualifié de «regrettable» le transfert de l'ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel Aviv à Jérusalem décidé par Donald Trump. Cela implique la reconnaissance de facto de cette ville comme la capitale de l'Etat hébreu.

Lors d'une conférence de presse à Alger, le président de la République a souligné «l'attachement de la France et de l'Europe à la solution de deux Etats, Israël et la Palestine vivant côte à côte en paix et en sécurité dans des frontières internationalement reconnues avec Jérusalem comme capitale des deux Etats», avant d'ajouter : «Pour l'heure, je lance un appel au calme, à l'apaisement et à la responsabilité de tous.»

«Nous devons éviter à tout prix les violences et privilégier le dialogue. La France est prête avec ses partenaires, à prendre toutes les initiatives utiles en ce sens», a encore affirmé le président français.

Lire aussi : «Déclaration de guerre» : la décision de Trump sur Jérusalem enflammera-t-elle le Moyen-Orient ?

Le CRIF salue la décision de Donald Trump

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) n'est pas de cet avis et appelle, au contraire, Emmanuel Macron à reconnaître lui aussi Jérusalem comme capitale de l'Etat hébreu.

«Le CRIF salue la décision historique du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël et le transfert prochain de l'ambassade des Etats-Unis», écrit l'organe de représentation politique de la première communauté juive d'Europe. «[L'organisation] appelle le président Emmanuel Macron à engager notre pays dans la même démarche courageuse», écrit encore le CRIF dans un communiqué, affirmant toutefois vouloir «relancer un dialogue sincère pour aboutir par la négociation à une paix durable» au Moyen-Orient.

Israël considère Jérusalem comme une ville sainte qui doit être la capitale de son Etat alors que la ville est également revendiquée par le peuple palestinien qui veut, lui aussi, en faire la capitale de son Etat.

Les politiques français réagissent

«Au mépris de l'ONU, Trump décrète Jérusalem capitale d'Israël. Que fait-on dans une alliance militaire avec ce type ? Au Moyen-Orient, la paix c'est le respect du droit international», a tweeté le leader de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon.

La députée insoumise Clémentine Autain a déploré une «déclaration totalement irresponsable».

Du côté du mouvement Les Patriotes, l'ancien vice-président du Front national (FN) Florian Phillipot a tweeté : «Décision de Trump inutile et dangereuse. Se battre pour la paix, le respect mutuel et la sécurité de tous et non mettre de l’huile sur le feu !»

Le député FN Louis Aliot a pour sa part livré une analyse différente : «On pense ce qu’on veut, on aime ou pas le style, on est d’accord ou pas avec sa décision, mais il faut reconnaître à Donald Trump un vrai courage politique. Sa dernière décision internationale clivante ne va pas lui valoir que des amis, mais il a tenu sa promesse !»

Lire aussi : La décision de Trump sur Jérusalem «ouvre les portes de l'enfer», menace le Hamas

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix