Abdellah B., l'homme qui a foncé sur trois étudiants à Blagnac, aurait déclaré être «en mission»

Abdellah B., l'homme qui a foncé sur trois étudiants à Blagnac, aurait déclaré être «en mission»© Hugues Jeanneau Source: AFP
Les lieux du drame, à Blagnac, le soir du 10 novembre.

Si le procureur a écarté la piste terroriste, estimant que le profil psychiatrique du suspect prédominait, l'homme qui a foncé sur trois piétons aurait affirmé être «en mission» lors de son interpellation. Il aurait préparé son acte depuis un mois.

«Je suis en mission», aurait crié aux policiers l'homme qui a foncé sur trois étudiants chinois à Blagnac, le 10 novembre, d'après une source policière citée par L'Express. Elle a en outre précisé que l'homme avait été identifié comme étant Abdellah B..

L’individu interpellé immédiatement après les faits a indiqué avoir projeté ce passage à l’acte depuis un mois

«L’individu interpellé immédiatement après les faits a indiqué avoir projeté ce passage à l’acte depuis un mois», a également précisé le procureur Pierre-Yves Couilleau dans un communiqué daté du 10 novembre. Interrogé sur de possibles motivations terroristes, il a balayé cette éventualité au micro de BFMTV en affirmant : «Il n'y a rien de cet ordre-là.»

Un individu aux lourds antécédents psychiatriques

Agé de 28 ans, célibataire et sans enfant, Abdellah B. vivait chez sa mère à Blagnac. Le parquet de Toulouse a par ailleurs confirmé les informations fournies par le procureur sur son profil : il était suivi pour de lourds antécédents psychiatriques et avait été hospitalisé d'office jusqu'en décembre 2016.

Pas fiché S mais recherché pour des faits de droit commun, Abdellah B. a reconnu avoir foncé «délibérément» au volant de sa Clio sur trois jeunes individus alors qu'ils traversaient un passage piéton devant le campus de l'Institut de gestion sociale, dans un quartier résidentiel de Blagnac, près de Toulouse.

Parmi les blessés, des étudiants chinois en échange universitaire, une jeune fille de 23 ans a été grièvement atteinte sans que son pronostic vital ne soit engagé. Les deux autres, un jeune homme et une jeune fille, respectivement âgés de 22 et 23 ans, ont été plus légèrement touchés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.