Détention provisoire confirmée pour l'artiste russe Piotr Pavlenski et sa compagne

Détention provisoire confirmée pour l'artiste russe Piotr Pavlenski et sa compagne© Valentyn Ogirenko Source: Reuters
Piotr Pavlenski

Piotr Pavlenski, qui avait incendié une succursale de la Banque de France en octobre, restera bien en détention provisoire. Il a obtenu l'asile en France après avoir fui la Russie où il est accusé d'agression sexuelle.

La justice française a confirmé le 6 novembre la détention provisoire de l'artiste russe Piotr Pavlenski et de sa compagne, mis en examen pour avoir mis le feu à la façade d'une succursale parisienne de la Banque de France, a-t-on appris auprès de leur avocate. Le prévenu et son avocate demandait un procès ouvert au public, ce que le juge a refusé.

Piotr Pavlenski et Oksana Chaligui, mis en examen en octobre pour «destruction du bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes», contestaient devant la cour d'appel leur placement en détention provisoire dans l'attente de l'issue de l'enquête.

«La chambre de l'instruction est toujours très prévisible dans ses décisions», a déclaré Dominique Beyreuther Minkov, leur avocate, auprès de l'AFP. Elle a annoncé qu'elle entendait former un pourvoi en cassation. Selon l'avocate, le ministère public réclamait le maintien en détention du couple, mettant en avant notamment un risque de réitération des faits.

«Ils ont reconnu les faits. Il s'agissait d'une performance artistique et il n'y a aucun risque de fuite. Pour aller où ?», a demandé l'avocate. L'artiste de 33 ans et sa compagne se présentent comme des opposants à Vladimir Poutine : ils ont obtenu en mai l'asile en France après avoir fui la Russie, où Piotr Pavelnski est poursuivi pour agression sexuelle.

Piotr Pavlenski est connu pour ses performances publiques ayant pour but principal de choquer. Le 23 juillet 2012, il s'était cousu les lèvres sur la place publique à Saint-Pétersbourg, attirant l'attention de nouveaux médias. Il voulait protester contre le procès du groupe de punk contestataire Pussy Riot. Il s'était également cloué les testicules au sol de la place Rouge en novembre 2013.

Lire aussi : L'artiste russe Piotr Pavlenski arrêté après avoir incendié la Banque de France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.