Weinstein exclu de l'Académie des Oscars. «Et Polanski ? Et Cosby?», se demandent les internautes

Weinstein exclu de l'Académie des Oscars. «Et Polanski ? Et Cosby?», se demandent les internautes© Yann Coatsaliou, Keena Betancur, Loic Venance
De gauche à droite, Roman Polanski, Harvey Weinstein et Bill Cosby, tous impliqués dans des accusations d'agressions sexuelles.
Suivez RT France surTelegram

Le 14 octobre, l’Académie des Oscars a décidé l'exclusion du producteur Harvey Weinstein, accusé d'agression sexuelle ou de viol par une trentaine de femmes. Mais pourquoi Polanski et Cosby en font-ils toujours partie ? Les internautes réagissent.

Le conseil de direction de l'Académie des arts et des sciences du cinéma, qui remet notamment les prestigieux Oscars, s’est réuni en urgence le 14 octobre au matin à Los Angeles pour décider de la suite à donner au cas de l'un des leurs, le producteur Harvey Weinstein, visé par un immense scandale d’agressions et harcèlement sexuels et de viols. Plus de deux tiers des membres de ce collège de 54 personnes se sont prononcés pour l’exclusion du magnat américain, parmi lesquelles d’illustres personnalités comme Tom Hanks, Whoopi Goldberg ou Steven Spielberg.

Nous envoyons aussi un message pour affirmer que le temps de l'ignorance délibérée et de la complicité honteuse vis-à-vis des comportements d'agression sexuelle et du harcèlement sur le lieu de travail dans notre industrie est terminé

Les membres de l'Académie ont fait paraître un communiqué dans lequel ils justifient leur choix : «Non seulement nous prenons nos distances avec quelqu'un qui ne mérite pas le respect de ses collègues, mais nous envoyons aussi un message pour affirmer que le temps de l'ignorance délibérée et de la complicité honteuse vis-à-vis des comportements d'agression sexuelle et du harcèlement sur le lieu de travail dans notre industrie est terminé.»

Selon The Telegraph, Harvey Weinstein n’est que le second membre à être évincé depuis 90 ans d’activité de l’Académie. Le premier avait été l'acteur Carmine Caridi qui avait fait circuler en 2004 des copies de films confidentielles sur internet et les avait aussi confiées à un pirate très actif.

Pourquoi Weinstein et pas Polanski ni Cosby, se demandent les internautes ?

Depuis, une question a été soulevée par de nombreux internautes : si Harvey Weinstein a été exclu de l'Académie, pourquoi ne le seraient pas également d'autres membres tels que Bill Cosby, lui aussi accusé par une cinquantaine de femmes de harcèlement, agression sexuelle ou viol, ou encore Roman Polanski, accusé du viol d'une adolescente de 13 ans en 1977 ?

«Juste en passant, le violeur pédophile Roman Polanski est toujours membre de l'académie des Oscars», s'insurge par exemple un utilisateur de Twitter.

Un internaute anglophone relève que le comité de direction de l'Académie se félicite de sa décision, alors même qu'un de leurs membres est selon lui un «criminel violeur de mineure» ayant pu s'enfuir des Etats-Unis.

Un autre utilisateur de Twitter se demande pourquoi, si l'Académie a «dégagé» Harvey Weinstein, a-t-elle accordé un Oscar à Roman Polanski (en 2003, pour le Pianiste) ? «Admettez que c'était mal», écrit-il.

Une autre internaute se félicite qu'Harvey Weinstein ait été exclu, se disant qu'elle allait pouvoir se lancer dans une carrière d'actrice – tout en notant que l'Académie comprenait encore, hélas, Bill Cosby et Roman Polanski... 

Le présentateur de la chaîne américaine HBO, John Oliver, a de son côté appelé dans une tribune à exclure l'acteur Casey Affleck, au nom sali par une affaire d'agression sexuelle réglée à l'amiable, et Bill Cosby, accusé par des dizaines de femmes de les avoir droguées et violées.

Les membres de l’Académie des Oscars sont élus à vie. Mais selon le Hollywood Reporter, l'institution, qui ne rend pas publique la liste de ses membres, s'interrogerait sur l'exclusion de Mel Gibson, accusé d'avoir tenu des propos antisémites, de Roman Polanski et de Bill Cosby. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix