Lille-Amiens : une barrière s'effondre blessant 29 personnes, la polémique enfle (VIDEO)

Lille-Amiens : une barrière s'effondre blessant 29 personnes, la polémique enfle (VIDEO)© Images France3
Une barrière de la tribune du stade de la Licorne

Lors du match entre les clubs de football d'Amiens et de Lille, la barrière d'une tribune s'est effondrée sous le poids des supporters. 29 personnes ont été blessés, dont cinq grièvement. Une enquête a été ouverte mais la colère gronde.

Une barrière du stade de la Licorne d'Amiens s'est effondrée sous le poids de supporters, à la seizième minute de la rencontre Amiens-Lille du 30 septembre. Le bilan, cité par l'AFP, fait état de 29 blessés, dont cinq se trouvent dans un état grave.

Tandis que le joueur du LOSC de Lille, Fodé Ballo-Touré, se dirigeait vers le kop de son équipe après avoir marqué, les fans nordistes se sont rués comme un seul homme sur le grillage séparant la tribune latérale de la pelouse. Ce dernier a cédé et des dizaines de supporters se sont retrouvés sur le sol, écrasés par leurs camarades. 

Sur les 29 blessés, on dénombre, selon l'AFP, trois mineurs de 17, 16 et 14 ans.

Le match a aussitôt été interrompu par l'arbitre Thomas Leonard qui a renvoyé les deux formations aux vestiaires. Une scène de confusion a suivi la chute des supporters, des soigneurs de la Croix-Rouge et des pompiers prodiguant les premiers soins aux blessés, devant les CRS sur la pelouse.

Le stade de la Licorne d'Amiens connaît des travaux de rénovation, et la tribune latérale située en face à celle de l'accident est fermée pour réfection. 

Enquête ouverte

Des travaux pour changer la toiture du stade de la Licorne doivent avoir lieu durant toute la saison 2017-2018, alors que le club picarda connu la première montée de son histoire en Ligue 1 à la fin du dernier championnat. On ignore pour l'instant la cause exacte de l'effondrement de la barrière.

Une enquête a été ouverte pour «blessures involontaires». Sous l'autorité du parquet d'Amiens, elle devra «déterminer pourquoi il y a eu cette rupture», selon les propos du procureur Alexandre de Bosschère confiés à l'AFP. «En l'état, nous n'avons encore aucun élément : nous avons placé des scellés sur le site qui fera l'objet d'une expertise dans les prochains jours», a-t-il déclaré.

Inauguré en 1999, le stade de la Licorne, situé à l'ouest d'Amiens, présente une allure futuriste, avec une toiture quasiment transparente, pour une capacité d'environ 12 000 places. 

Premières déclarations, premières polémiques

Peu de temps après l'accident, plusieurs personnes ont réagi, évoquant différentes pistes pour expliquer l'effondrement de la barrière. La chroniqueuse de télévision et militante de La France insoumise (LFI), Raquel Garrido, a ainsi déclenché une vive polémique sur la toile après avoir tweeté : «J'ai assisté ce soir au match PSG-Bordeaux, événement qui coûte des millions, tandis qu'à Amiens-Lille une tribune s'effondre. Cherchez l'erreur.»

Si Raquel Garrido voulait souligner les différences abyssales de moyens entre certains clubs évoluant au sein d'un même championnat, sa réaction n'a visiblement pas été jugée appropriée par tout le monde. Le tweet a rapidement été supprimé face aux réactions indignées de nombreux internautes, dont certains ont estimé qu'il s'agissait d'une «récupération politique».

Lire aussi : «Neymar = 44 400 000 pintes, Nasser, ta tournée !» : les Guingampais ironisent face à la star du PSG

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.