1€ pour l’Élysée, qui dit mieux ?

La page de garde du site de crowdfunding "crowdimo"© Capture d'écran Crowdimo
La page de garde du site de crowdfunding "crowdimo"

Un site de financement participatif propose aux Français de racheter l'Elysée. Un coup de com' dont le but est de sensibiliser les Français à leur patrimoine national.

«Hôtel particulier au cœur de Paris, Investissement libre à partir de 1€» peut-on lire sur la pancarte portée par François Hollande, dans un photomontage représentant le président de la République, l'air grave, devant le Palais de l’Élysée. Cette publication est parue, mardi 14 juillet, sur la page d'accueil d'un site de financement participatif spécialisé dans l'immobilier.

Il s'agit d'un coup de pub qui est «à prendre au second degré» et ne vise «en aucun cas à porter atteinte au président de la République», souligne Maurice Brami, le président de l'agence. Impossible donc, pour vous et moi, de s'offrir le luxe de racheter le Palais présidentiel. Le but de la manœuvre est tout autre : «on veut essayer d'avoir la possibilité de proposer d'autres joyaux nationaux [aux Français] pour qu'ils restent dans le patrimoine national», explique Yoni Bobtbol, un des trois cofondateurs de l'agence. «Il faut faire du bruit pour être connu», ajoute-t-il.

«Plusieurs joyaux nationaux ont été vendus à des investisseurs étrangers ces dernières années», font valoir les auteurs du projet, conscients que la vente du patrimoine de l’État contribue au redressement des finances publiques.

Pour parvenir à ses fins, la start-up «espère [décrocher] un rendez-vous avec François Hollande» afin de lui offrir ses services. «On attend un retour de l’Élysée», précise Maurice Brami. La campagne publicitaire doit durer jusqu'à jeudi 16 juillet. Aucune contribution au financement n'a encore été enregistrée.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales