Violemment agressé pour sa montre à 7 000 euros, Jean-Vincent Placé pense arrêter la politique

Violemment agressé pour sa montre à 7 000 euros, Jean-Vincent Placé pense arrêter la politique© JOEL SAGET / AFP
Jean-Vincent Placé
Suivez RT France surTelegram

L’ancien secrétaire d’Etat chargé de la Réforme de l'Etat et de la Simplification a été victime d'une tentative de vol dans le IXe arrondissement de Paris. Souffrant d'une dent cassée, il remet en question son engagement politique.

L'homme politique Jean-Vincent Placé a déclaré le 5 septembre à l'AFP avoir été violemment agressé et frappé par trois individus dans le IXe arrondissement de Paris, dans la nuit du 2 au 3 septembre.

Le sénateur écologiste de l'Essonne a reçu des coups qui lui ont ouvert la lèvre supérieure et brisé une dent. Les agresseurs tentaient de lui dérober sa montre de luxe, d'une valeur de 7 000 euros, selonLe Parisien.

Bouleversé par l'agression, l'ancien secrétaire d’Etat chargé de la Réforme de l'Etat et de la Simplification songerait à mettre un terme à son engagement politique. «J'aime beaucoup la politique mais cette agression me fait réfléchir à arrêter», a-t-il déclaré à l'AFP. A la question de savoir s'il allait renoncer à se représenter aux élections sénatoriales, le 24 septembre, il a répondu : «En tout cas, ma réflexion est très avancée.»

Aucune interpellation n'a pour le moment été faite par la police judiciaire qui est chargée de l'enquête dans cette affaire de vol à l'arraché avec violences.

Jean-Vincent Placé s'est vu prescrire à l'hôpital une incapacité totale de travail de six jours et a déposé plainte.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix