Violemment agressé pour sa montre à 7 000 euros, Jean-Vincent Placé pense arrêter la politique

Violemment agressé pour sa montre à 7 000 euros, Jean-Vincent Placé pense arrêter la politique© JOEL SAGET / AFP
Jean-Vincent Placé

L’ancien secrétaire d’Etat chargé de la Réforme de l'Etat et de la Simplification a été victime d'une tentative de vol dans le IXe arrondissement de Paris. Souffrant d'une dent cassée, il remet en question son engagement politique.

L'homme politique Jean-Vincent Placé a déclaré le 5 septembre à l'AFP avoir été violemment agressé et frappé par trois individus dans le IXe arrondissement de Paris, dans la nuit du 2 au 3 septembre.

Le sénateur écologiste de l'Essonne a reçu des coups qui lui ont ouvert la lèvre supérieure et brisé une dent. Les agresseurs tentaient de lui dérober sa montre de luxe, d'une valeur de 7 000 euros, selonLe Parisien.

Bouleversé par l'agression, l'ancien secrétaire d’Etat chargé de la Réforme de l'Etat et de la Simplification songerait à mettre un terme à son engagement politique. «J'aime beaucoup la politique mais cette agression me fait réfléchir à arrêter», a-t-il déclaré à l'AFP. A la question de savoir s'il allait renoncer à se représenter aux élections sénatoriales, le 24 septembre, il a répondu : «En tout cas, ma réflexion est très avancée.»

Aucune interpellation n'a pour le moment été faite par la police judiciaire qui est chargée de l'enquête dans cette affaire de vol à l'arraché avec violences.

Jean-Vincent Placé s'est vu prescrire à l'hôpital une incapacité totale de travail de six jours et a déposé plainte.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter