Les propriétaires baisseront-ils les loyers de 5 euros comme le demande Macron ? Twitter sceptique

Les propriétaires baisseront-ils les loyers de 5 euros comme le demande Macron ? Twitter sceptique© DOMINIQUE FAGET / AFP
Le chef de l'Etat Emmanuel Macron a fait parler de lui sur Twitter en demandant aux propriétaires de baisser les loyers de cinq euros pour compenser la diminution des APL

Face à l'impopularité de la baisse de cinq euros des APL, Emmanuel Macron pense avoir trouvé la parade : demander aux propriétaires de diminuer les loyers de la même somme... A en croire leurs réactions, politiques et internautes n'y croient guère.

Le 5 septembre à l'Elysée, Emmanuel Macron a appelé publiquement tous les propriétaires à baisser les loyers de cinq euros par mois, afin de compenser la baisse de cinq euros des APL annoncée par le gouvernement. Une déclaration qui n'a pas convaincu tout le monde sur les réseaux sociaux.

Certains ont ainsi imaginé la réaction des propriétaires à la demande du président de la République.

Dans la même veine, le site parodique Le Gorafi s'est imaginé que le chef de l'Etat allait appeler les patrons à augmenter tous les salaires de 500 euros, en précisant : «Je suis sûr qu'ils vont le faire.»

Pompier pyromane ?

Certains politiques ont également réagi.

La porte-parole des Républicains Valérie Boyer a jugé la déclaration d'Emmanuel Macron «fantastique» dans un tweet quelque peu ironique.

Joffrey Bollée, directeur de cabinet de Florian Philippot, a tweeté : «J'imagine ensuite que Macron va demander aux collectivités de baisser les impôts fonciers et aux syndics les charges de copropriété ?»

L'écologiste Esther Benbassa a pour sa part qualifié le chef de l'Etat de «pyromane pompier», ajoutant : «Ça s'appelle de la politique du marchandage.»

Sur décision du gouvernement, les aides personnelles au logement (APL) baisseront de cinq euros à partir d'octobre 2017. La mesure avait été vivement critiquée par l'opposition à Emmanuel Macron.

Lire aussi : La toile fourmille d'idées pour éviter de baisser les APL et renflouer les caisses de l'Etat

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.