Texto polémique sur Simone Veil : plusieurs politiques demandent la démission de Sibeth Ndiaye

Texto polémique sur Simone Veil : plusieurs politiques demandent la démission de Sibeth Ndiaye© PHILIPPE LOPEZ
Sibeth Ndiaye

Le SMS polémique qu'aurait envoyé Sibeth Ndiaye à un journaliste afin de confirmer la mort de Simone Veil n'est pas passé auprès de certains élus de l'opposition, qui ont demandé à cette proche d'Emmanuel Macron de démissionner.

Des Républicains (LR) au Front national (FN) en passant par Debout la France (DLF), le SMS concernant le décès de Simone Veil attribué à la chargée de communication avec les journalistes de l'Elysée Sibeth Ndiaye, a causé l'indignation de plusieurs personnalités politiques.

Nadine Morano, ancienne ministre et députée européenne LR, a interpellé le président de la République sur le sort de cette proche d'Emmanuel Macron. «Si cette information est vraie, la maintiendrez-vous en poste à l'Elysée ?», l'a-t-elle interrogé sur Twitter.


«Si Sibeth Ndiaye a tenu ces propos sur Simone Veil, elle doit s'excuser auprès de la famille et des Français ou démissionner», a également commenté Daniel Fasquelle, député LR du Pas-de-Calais. 


Le député de l'Essonne et président de DLF Nicolas Dupont-Aignan a ironisé sur les propos attribués à Sibeth Ndiaye et a demandé à ce que «"la meuf soit fired", rapidement». 

«Indignité et vulgarité : Sibeth Ndiaye doit bien sûr démissionner», a de même prôné le vice-président du FN Florian Philippot. 

«Yes, la meuf est dead.» C’est par ces mots, envoyés par SMS, que Sibeth Ndiaye aurait répondu à un journaliste qui lui demandait si Simone Veil était bien décédée, selon le Canard enchaîné du 2 août. L'intéressée, qui avait précédemment déclaré «assumer de mentir pour protéger le président» a tenu à démentir avoir envoyé un tel message. 

Lire aussi : «Yes, la meuf est dead» : le SMS présumé de la conseillère de Macron sur la mort de Simone Veil

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.