Les députés LREM interdits de soutenir les initiatives d'autres groupes parlementaires

Les députés LREM interdits de soutenir les initiatives d'autres groupes parlementaires© Pool New Source: Reuters
Richard Ferrand, président du groupe La République en marche

D'après des révélations du Canard enchaîné, le règlement intérieur du parti de la majorité interdit aux députés macronistes de collaborer avec les autres groupes parlementaires et de raconter ce qui se dit lors des réunions, sous peine d'exclusion.

L'édition du 12 juillet du Canard enchaîné révèle le contenu de plusieurs articles du règlement intérieur du groupe La République en marche (LREM). On apprend ainsi que l’article 16 de ce règlement précise que les députés LREM n'ont pas le droit de cosigner des amendements ou des propositions de loi «issus d’un autre groupe parlementaire», sous peine de se voir exclus du parti après une convocation par le président du groupe Richard Ferrand. 

«Copié-collé du règlement du PS»

Même les députés du MoDem, élus sur un soutien clair à la politique d'Emmanuel Macron, sont concernés. Leurs initiatives ne pourront trouver le soutien des députés macronistes, sauf accord exceptionnel du président de LREM Richard Ferrand, explique le journal satirique. 

Au sein même de LREM, des critiques se font entendre. «C'est un copier-coller des règles du groupe PS», s'est ainsi indigné un député du parti de la majorité présentielle, cité par Marianne. Entre 2012 et 2017, cette règle avait en effet été instaurée par Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale.

«Ce genre de pratiques claniques, c'est la culture socialiste, pas la culture En Marche», poursuit le député qui ne manque pas de rappeler que Richard Ferrand est lui-même issu du PS et que le nouveau secrétaire général du groupe LREM, Jérôme Taillé-Rousseau, était auparavant secrétaire général-adjoint du groupe PS à l'Assemblée.

Lire aussi : Première convention de LREM à Paris : la «start-up» veut devenir un «relais» de la majorité (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.