La Cour de cassation valide la reconnaissance de deux parents français pour les enfants nés de GPA

- Avec AFP

La Cour de cassation valide la reconnaissance de deux parents français pour les enfants nés de GPA© THOMAS SAMSON Source: AFP
Photo d'illustration, Cour de cassation

La Cour de cassation a jugé qu'un enfant né d'une mère porteuse à l'étranger pouvait être adopté par le conjoint de son père biologique, et donc se voir reconnaître légalement deux parents en France.

Devant se prononcer sur deux cas de reconnaissance de parents ayant effectué des Gestations pour autrui (GPA) à l'étranger, la Cour de cassation a rendu publique sa décision le 5 juillet 2017. 

Un enfant né par GPA à l'étranger peut être adopté par le conjoint (quel qu'en soit le sexe) de son père biologique.

Pour le cas d'un couple hétérosexuel ayant effectué une GPA à l'étranger, l'état-civil réalisé dans ce pays ne peut pas être retranscrit en France. La femme ne peut pas être reconnue comme la mère biologique par l'état civil français car elle n'a pas accouché de l'enfant. Seul le père peut être reconnu en France comme un parent biologique. 

Si la GPA reste strictement interdite en France, le recours à cette pratique à l'étranger "ne fait pas obstacle, à lui seul, à l'adoption de l'enfant par l'époux du père", a estimé la Cour de cassation, donnant raison à ce couple.

Lire aussi : La «PMA pour toutes» de retour au menu du débat politique en France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.