Interview de Poutine: face aux journalistes qui s'indignent, des internautes pointent une hypocrisie

Interview de Poutine: face aux journalistes qui s'indignent, des internautes pointent une hypocrisie© SHOWTIME / YouTube
Capture d'écran de l'émission Conversations avec Vladimir Poutine

De nombreux journalistes ont fait part de leurs états d'âme sur Twitter sur un documentaire qu'ils ont jugé trop favorable au président russe. Les internautes se sont fait une joie de leur rappeler leur passé récent vis-à-vis d'Emmanuel Macron.

La série d'interviews de Vladimir Poutine réalisées par Oliver Stone – dont la première partie a été diffusée par France 3 le 26 juin – n'a laissé personne insensible. Avec sur les réseaux sociaux, deux camps bien distincts qui se sont dessinés au fil de la soirée. D'un côté, le monde médiatique et ses fidèles représentants ne sont pas sortis du rôle qu'ils endossent avec brio depuis quelques années, et se sont sans surprise empressés de pousser des cris d'orfraie devant ce que l'Obs qualifie en toute mesure de «scandaleux documentaire».

A l'instar de la fondatrice du site internet Huffington Post France, la journaliste Anne Sinclair, qui s'est émue de n'avoir jamais vu de «la propagande pareille».

Le lendemain de la diffusion du documentaire, après une nuit de méditation sur le sujet, Bernard-Henri Lévy n'a pu s'empêcher de faire part, lui aussi, de son indignation : «La pire propagande de Poutine».

Malgré tout, certains ont tout de même trouvé un intérêt à l'interview du maître du Kremlin, considérée comme aussi «passionnante» que «troublante».

Le deux poids deux mesures des médias irrite la toile

De l'autre côté, face à l'inquiétude exprimée par des médias français ainsi que par certaines personnalités, de nombreux internautes ont pointé du doigt l'hypocrisie. Ainsi bon nombre d'entre eux rappellent par exemple la récente vidéo de France Info, qui avait fait l'objet de vives critiques pour son prétendu manque d'objectivité sur le «sauveur» Emmanuel Macron.

Le Sénat s'est également immiscé dans le débat, penchant de son côté pour une approche résolument constructive en posant la question : «Comment reconstruire une confiance UE-Russie ?»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.