«Il n'y a pas de leader, c'est une collection de nains de jardin» : Luc Ferry dézingue la droite 

«Il n'y a pas de leader, c'est une collection de nains de jardin» : Luc Ferry dézingue la droite © JEAN-PIERRE CLATOT Source: AFP
Luc Ferry

Interrogé par l'Opinion, l'ex-ministre de l'Education Luc Ferry s'en est pris aux cadres des Républicains. Selon lui, aucun chef légitime n'a réussi à émerger après la défaite à la présidentielle et la perte sèche de sièges à l'Assemblée nationale.

Luc Ferry a dressé un sévère constat de l'état des Républicains (LR) à l'occasion d'un entretien lis en ligne sur le site internet de l'Opinion, affirmant que la droite était «carbonisée pour un moment», après l'échec de son candidat à l'élection présidentielle et la division de ses rangs entre ceux qui sont tentés d'être «Constructifs» avec le gouvernement du Premier ministre Edouard Philippe, et ceux qui espèrent incarner une opposition à l'Assemblée nationale.

«Le vrai problème à droite, c'est qu'il n'y a pas de leader. Les trois grands, Sarkozy, Juppé et Fillon sont définitivement hors du jeu, et derrière, je ne veux pas être méchant, mais ça ressemble à une collection de nains de jardin qui ne s'entendent pas», a déclaré l'ex-ministre de l'Education à Nicolas Beytout, le journaliste qui l'interviewait. 

Lire aussi : La «déferlante» LREM à l'Assemblée ou la «décomposition du paysage politique arrivée à maturité»

Le 21 juin, le député républicain Thierry Solère et le président de l'Union des démocrates et indépendants (UDI) Jean-Christophe Lagarde ont annoncé la création d'un groupe  «Les Constructifs» à l'Assemblée, qui rassemble 38 députés à l'heure actuelle. L'initiative confirme les lignes de fracture qui menacent Les Républicains. 

Bernard Accoyer, secrétaire général du parti, a lui «incité fortement» les députés de son parti à rester au sein de leur famille politique et à ne pas rejoindre le nouveau groupe parlementaire «dissident».

«La création d'un nouveau groupe dissident, en soutien au gouvernement, constitue une grave mise en cause des engagements pris devant les électeurs», avait-il affirmé lors d'un bureau politique du parti le 21 juin.

Lire aussi : Thierry Solère annonce un nouveau groupe commun «Les Républicains constructifs/UDI» à l'Assemblée

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter