Elisabeth Guigou voilée dans une mosquée : Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan condamnent

Elisabeth Guigou voilée dans une mosquée : Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan condamnent
Elisabeth Guigou en novembre 2016, photo ©Eric FEFERBERG / AFP

Après la publication d'une photo de la députée socialiste sortante portant un foulard lors d'une visite d'une mosquée, plusieurs politiques ont exprimé leur indignation sur Twitter. Elisabeth Guigou estime toutefois respecter la laïcité.

Accepter de porter un voile ou un foulard à connotation islamique pour faire campagne ne pouvait que faire bondir Marine Le Pen. «Qu'une ancienne ministre fasse campagne voilée en dit long sur l'affaissement moral de notre classe politique», a fait savoir la présidente du Front national sur Twitter, le 9 juin, en référence à Elisabeth Guigou.

Candidate socialiste dans la 6e circonscription du département de Seine-Saint-Denis, Elisabeth Guigou est apparue vêtue d'un foulard le 5 juin. La députée sortante, en campagne, était en train de visiter la mosquée dite du nouveau gymnase à Pantin (Seine-Saint-Denis), rapporte Le Point dont les journalistes s'interrogent sur le respect de laïcité.

La publication de la photo d'Elisabeth Guigou voilée a également déplu à Nadine Morano, ancienne membre du gouvernement de François Fillon. «Quelle honte ! Complice d'un comportement communautariste de soumission des femmes, du recul de nos Valeurs», a-t-elle déclaré sur Twitter.

Nicolas Dupont-Aignan, candidat aux législatives pour son parti, Debout la France évoque quant à lui une soumission de l'Etat, «face aux revendications islamistes», écrit-il.

Robert Ménard, maire de Béziers élu avec le soutien du Front national, a pour sa part dénoncé une démarche électoraliste. «Elisabeth Guigou porte le voile islamique pour draguer son électorat», a-t-il déploré.

Elisabeth Guigou répond

Interpellée, Elisabeth Guigou s'est expliquée, également sur Twitter, sur sa conception de la laïcité, avec pour ligne de défense qu'elle respectait les usages dans les lieux de culte. «Tous les lieux de culte», a-t-elle martelé.

La députée socialiste, afin d'étayer son point de vue a par ailleurs rétorqué au Point : «Le port de la kippa par les hommes en France est aussi une brêche à la laïcité ?»

Lire aussi : Pour la première fois, un musulman d'origine turque proche d'Erdogan deviendrait président du CFCM

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.