Un individu touché par balle près de Notre-Dame de Paris après avoir tenté d'agresser un policier

Auteur: RT France

Un mouvement de foule a eu lieu près du parvis de la cathédrale parisienne, après qu'un individu, qui avait attaqué un officier de police, a été neutralisé. La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête.

La préfecture de police de Paris a confirmé à l'AFP qu'un individu avait attaqué un ou plusieurs officiers de police avec un marteau, à proximité du parvis de Notre-Dame de Paris, dans l'après-midi du 6 juin. Touché par balle par un officier, l'assaillant, qui souffre d'une blessure au thorax, a été hospitalisé. Le policier a pour sa part été légèrement blessé à la tête.

La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé que l'assaillant était un étudiant algérien d'une quarantaine d'années, qui avait crié «C'est pour la Syrie !» au moment de l'attaque.

Joint par RT France, un témoin de la scène rapporte que la police a procédé à deux sommations, avant de tirer à plusieurs reprises sur l'assaillant, qui continuait de s'approcher. L'ensemble du périmètre a ensuite été évacué.

Environ une heure après l'incident, la préfecture a annoncé que la situation était maîtrisée.

Plusieurs centaines de personnes, confinées dans la cathédrale de Notre-Dame de Paris, ont été progressivement évacuées.

Auteur: RT France

Lire aussi : L'identité du suspect de l'attaque de Notre-Dame de Paris révélée par le ministre de l'Intérieur

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.