Six interpellations dans une filière djihadiste à Bordeaux et Paris

- Avec AFP

Six interpellations dans une filière djihadiste à Bordeaux et Paris © Christian Hartmann Source: Reuters
Photo d'archives

Six personnes, suspectées d'être impliquées dans l'aide aux départs d'individus radicalisés en zone de djihad irako-syrienne, ont été interpellées par les services anti-terroristes à Bordeaux et Paris le 28 et le 29 mai.

Agés de 27 à 48 ans, quatre hommes et deux femmes ont été arrêtées par la sous-direction antiterroriste (Sdat) de la police judiciaire en région bordelaise et à Paris. Ces six individus sont suspectés d'avoir apporté une aide financière et logistique à «plusieurs personnes» souhaitant se rendre en Irak et en Syrie pour se livrer à des activités djihadistes.

L'un d'eux aurait été emprisonné huit ans sur la base américaine de Guantanamo dans les années 2000 selon BFM TV.

Les policiers ont agi dans le cadre d'une commission rogatoire de juges d'instruction parisiens.

Selon un état des lieux des autorités, au 20 mars, près de 700 Français ou résidents en France étaient encore présents dans la zone irako-syrienne, dont presque 300 femmes. Plus de 250 de ces combattants sont morts sur zone, estime le gouvernement. 

Selon un bilan en date du 12 mai, 213 personnes étaient revenues sur le territoire national depuis 2015.

La France est l'un des pays qui fournit les plus gros contingents de djihadistes étrangers aux conflits en Syrie et en Irak.

Lire aussi : Un homme soupçonné de préparer une attaque contre une base militaire arrêté à Evreux



Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.