Macron annonce la libération d'un Français enlevé début mars au Congo

- Avec AFP

Macron annonce la libération d'un Français enlevé début mars au Congo Source: Reuters
Une mine d’or congolaise de Namoya où cinq personnes, dont un Français, ont été kidnappées en mars 2017

Emmanuel Macron a annoncé le 28 mai, en la saluant, la libération d'un Français qui avait été enlevé début mars dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC)

Dans un communiqué diffusé par l'Elysée, le président de la République française a félicité l'ensemble des acteurs qui ont œuvré à la libération de l'otage français, «en particulier les autorités de la République démocratique du Congo pour leur mobilisation et l'efficacité de leur action».

L'Elysée, interrogé par l'AFP, n'a pas fourni plus de précisions.

Le 2 mars, le ministère français des Affaires étrangères avait indiqué qu'un Français figurait parmi les employés de la société minière canadienne Banro enlevés dans l'Est de la RDC. Banro exploite deux mines d'or dans le pays, à Twangiza et à Namoya. La société mène en outre des travaux d'exploration aurifère dans le pays. 

«Nous n'avons à ce stade aucune information concernant les auteurs de l'enlèvement. Nous sommes mobilisés, en lien avec les autorités congolaises pour faire toute la lumière sur ces faits et parvenir à la libération de notre compatriote», avait alors ajouté le Quai d'Orsay.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales