«Pragmatique», Marine Le Pen ne veut «pas le chaos»

- Avec AFP

«Pragmatique», Marine Le Pen ne veut «pas le chaos» Source: Reuters

Marine Le Pen, candidate au second tour de la présidentielle, a affirmé qu'elle était «pragmatique» et qu'elle ne voulait «pas le chaos», dans une interview à paraître le 29 avril dans Sud Ouest.

«Je veux être pragmatique, je ne veux pas le chaos», a affirmé Marine Le Pen, interviewée par Sud Ouest, en précisant que le second tour serait «la grande bataille pour la France». 

Le 28 avril, le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan s'est rallié à la présidente du Front nationale. En le remerciant, elle s'est également déclarée très honorée du soutien de Marie-France Garaud, «l'une des rares femmes politiques qui a vraiment marqué la Ve République».

Pour ce qui est de son adversaire, Marine Le Pen a déclaré qu'Emmanuel Macron avait «toutes les qualités pour être un banquier d’affaire». «Sauf que les qualités pour être un banquier d’affaire, ce sont les qualités de froideur, de dureté, presque d’inhumanité, incompatibles avec les qualités qu’il faut pour être président», a-t-elle fait valoir.

Enfin elle a assuré avoir condamné les insultes proférées à l'encontre du candidat d'En Marche! par une partie des personnes présentes à son meeting de Nice, dans la soirée du 27 avril. 

«Ces propos ont eu lieu avant que je sois présente sur l’estrade, ils sont inadmissibles. Il est inacceptable d’user de ce genre de grossièretés à l’égard d’un candidat à l’élection présidentielle. C’est inadmissible quand ça vient de chez moi, autant que ça l’est quand ça vient de chez mes adversaires», a-t-elle souligné.

Lire aussi : Marche sauvage à Paris de manifestants criant «Ni Le Pen ni Macron» (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales