Cérémonie de l'Anzac Day, en mémoire des soldats australiens et néo-zélandais morts dans la Somme

- Avec AFP

Cérémonie de l'Anzac Day, en mémoire des soldats australiens et néo-zélandais morts dans la Somme© capture d'écran de Ruptly

Environ 3 000 Australiens, Néo-Zélandais et Français ont rendu hommage le 25 avril, lors d'une cérémonie dans le nord de la France, à leurs compatriotes tombés pendant la Première Guerre mondiale, notamment lors de la bataille de la Somme en 1916.

«Nous sommes ici [...] pour saluer tous ceux qui ont combattu sur le Front occidental et nous remémorer ceux qui ne sont jamais rentrés à la maison», a déclaré le chef de l'armée de l'Air australienne, Leo Davies, au mémorial australien de Villers-Bretonneux, près d'Amiens (Somme).

Lors d'une émouvante cérémonie qui s'est déroulée à l'aube, les photos de ceux qui ne revinrent jamais ont été projetées sur l'imposant mémorial, où sont inscrits les noms des 11 000 soldats australiens portés disparus en France entre 1916 et 1918.

Chaque année, le 25 avril, Australiens et Néo-Zélandais commémorent l'engagement de leurs compatriotes dans la Première Guerre mondiale aux côtés de leur mère-patrie, l'Angleterre.

Cette date marque d'abord leur entrée dans le conflit, en 1915. Ils débarquèrent alors à l'aube, à Gallipoli, dans le détroit des Dardanelles, pour combattre les forces ottomanes avant de s'engager plus à l'ouest.

En 1916, ils ont participé à la terrible bataille de la Somme (juillet-novembre), l'une des plus sanglantes de la Première Guerre mondiale – un million de victimes des deux côtés en cinq mois.

Le 25 avril 1918, le corps expéditionnaire australien interrompit l'offensive de l'ennemi à Villers-Bretonneux, évitant ainsi la prise d'Amiens et la ruée allemande vers le département de l'Oise et Paris.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.