Après la mort de leur collègue, des policiers auraient insulté Poutou, partisan de leur désarmement

Après la mort de leur collègue, des policiers auraient insulté Poutou, partisan de leur désarmement© Martin BUREAU Source: AFP
Philippe Poutou

Le candidat du NPA a fait scandale après avoir déclaré sur France 2 vouloir désarmer la police, juste après la mort d'un agent sur les Champs-Elysées. Selon son porte-parole, Philippe Poutou aurait été insulté par des policiers à la sortie du studio.

Alors qu'un policier venait de se faire assassiner par un terroriste de l'Etat islamique sur les Champs-Elysées, Philippe Poutou a suscité la controverse sur le plateau de France 2 en affirmant vouloir désarmer les policiers.

Lire aussi : Paris : les premières images après des coups de feu sur les Champs-Elysées

«On veut désarmer les policiers car ils agressent les manifs, les jeunes et les quartiers populaires», a-t-il assuré.

«La police au contact de la population n’a pas besoin d'être armée !», a-t-il ajouté.

A sa sortie du studio, le candidat du NPA aurait été insulté par des policiers outrés par sa proposition après l'attaque terroriste. «On a besoin de nos armes, enculé, ordure !», auraient déclaré les agents. 

La proposition de Philippe Poutou a aussi suscité la controverse sur Twitter, où plus d'un millier de réactions, pour la plupart hostiles au candidat, ont été postées sur le réseau social. 

«Peut-être que si la police n'était pas armée, ces gens ne la viseraient pas»

Loin de regretter ses propos, ou tout du moins leur timing malheureux, Philippe Poutou a enfoncé le clou le 21 avril sur le plateau de LCI en déclarant : «Peut-être que si la police n'était pas armée, ces gens [les terroristes] ne la viseraient pas.»


Lire aussi : Que sait-on de l'attaque sur les Champs-Elysées contre les forces de l'ordre ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.