Débat à 11 : France 2 renonce et organisera des entretiens individuels avec chaque candidat

Débat à 11 : France 2 renonce et organisera des entretiens individuels avec chaque candidat© Philippe Lopez Source: AFP
David Rujadas

France 2 a longtemps hésité à programmer un débat entre les 11 candidats, avant de finalement se rabattre sur une solution de dernière minute : chaque candidat sera interrogé individuellement le 20 avril prochain par David Pujadas et Léa Salamé.

La couverture des élections présidentielles aura fait figure de véritable chemin de croix pour France 2. La chaîne du service public a dû renoncer à l'organisation d'un débat entre les 11 candidats prévu le 20 avril, en raison du refus des quatre favoris des sondages d'y participer. Une solution de remplacement à finalement été trouvée, dans un format différent.

L'émission qui sera diffusée le 20 avril prochain s'appellera 15 minutes pour convaincre. Chaque candidat se succédera et sera individuellement interrogé par les journalistes David Pujadas et Léa Salamé pendant 11 minutes précisément. Lors de chaque passage, il sera seul face à la caméra et n'aura donc pas à réagir à des propos de ses adversaires. A la fin de chaque entretien, le candidat disposera de deux minutes et demie pour livrer une conclusion sur le sujet de son choix.

L'ordre de passage des candidats a fait l'objet d'un tirage au sort, comme le veut la tradition dans ce genre d'émissions, et sera le suivant : Jean-Luc Mélenchon, Nathalie Arthaud, Marine Le Pen, François Asselineau, Benoît Hamon, Nicolas Dupont-Aignan, Philippe Poutou, Emmanuel Macron, Jacques Cheminade, Jean Lassalle et François Fillon. Le hasard semble favorable à France 2, puisque les passages des cinq candidats principaux sont plutôt bien répartis tout au long de la soirée, ce qui devrait éviter à la chaîne publique des chutes d'audience.

Le groupe France Télévisions a tardé à confirmer la tenue de cette émission et semble avoir eu du mal à déterminer la forme qu'elle revêtirait. D'abord réticente à organiser un débat à 11, France 2 s'était finalement laissé convaincre par le succès d'audience obtenu par un débat identique organisé le 20 mars sur BFM-TV et CNews. Entre temps, Marine Le Pen, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron avaient annoncé qu'ils ne participeraient pas à un second débat de ce genre... contraignant ainsi la chaîne à faire machine arrière.

Lire aussi : Les coups d’éclat des «petits candidats» à l’occasion de leur premier débat

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.