Harry Potter s'invite dans la campagne et veut faire barrage au FN (PHOTOS)

Harry Potter s'invite dans la campagne et veut faire barrage au FN (PHOTOS) Source: Sputnik

Des affiches électorales d'un nouveau genre ont fait leur apparition à Paris. On y voit des personnages de fiction faire part de leur opinion politique. Si Marine Le Pen a beaucoup d'ennemis, les autres candidats ne pas sont épargnés non plus.

Le sprint final de la campagne électorale mobilise l'attention des Français, mais pas seulement. Des experts d'un nouveau genre viennent désormais apporter leur contribution au débat démocratique. A Paris, de célèbres héros de film, de dessins animés ou encore de bandes dessinées ont notamment pris le parti de mettre en garde les électeurs contre un vote pour le Front national (FN).

Sur certaines affiches, on voit Harry Potter pointer sa baguette magique, avec le slogan suivant : «Dans les urnes, ne prononcez pas son nom», dressant ainsi un parallèle entre son ennemi juré Voldemort et la parti nationaliste français.

Dans un clin d'œil explicite, le titre de la chanson de l'Aladin de Disney passe de Ce rêve bleu à Ce cauchemar bleu marine, alors que qu'Asterix s'inquiète, lui, d'une sortie de l'euro et de ses conséquences sur le prix du poisson. En sesterces donc.

Source: Sputnik

«Je ne pense pas que ce soit conscient de leur part, mais les colleurs d'affiches des candidats ont commencé à recouvrir nos murs dédiés au street art. Du coup nous avons fait pareil, c'est de bonne guerre», justifie Combo, le «street artist» à l'origine de ces facéties.

Quand les personnages de dessins animés entrent en campagne

Le parti de Marine Le Pen n'est pas le seul à avoir eu droit à ce genre de détournement.

François Fillon en Pinocchio se targuait de ne pas avoir embauché Jiminy Cricket comme assistant parlementaire.

Ou encore Emmanuel Macron dans sa dimension christique, sous le slogan «En Marche sur l'eau». Jean Luc Mélenchon et son sigle phi se trouvait quant à lui dépeint en Teletubby. Même François Hollande était présent, en Cartman, un personnage de South Park qui déclare : «Je vous e****** et je reste à l'Elysée !»

Mais d'autres personnages ont préféré ne représenter qu'eux-mêmes. C'est le cas du schtroumpf grognon et de son slogan «Je n'aime pas les élections», ou encore de l'Oncle Picsou qui assure, plus vrai que nature, qu'il «gardera tout pour lui».

Léo Dagan, le père du roi Arthur dans la série télévisée Kaamelott dispose, lui aussi, d'un programme susceptible d'en convaincre plus d'un...

...à moins que Marion Cotillon ne lui vole des voix.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales