Heurts avec la police lors de la manifestation des «antifas» contre le meeting de Le Pen à Paris

Heurts avec la police lors de la manifestation des «antifas» contre le meeting de Le Pen à Paris
Heurts avec la police en marge de la manifestation des "antifas" contre le meeting de Marine Le Pen

La veille du meeting que doit tenir la candidate du Front national à six jours du premier tour de l’élection présidentielle, des antifascistes manifestent dans les rues d’Aubervilliers. Des heurts ont éclaté avec la police.

Le 16 avril, des opposants au Front national défilent dans les rues d’Aubervilliers pour protester contre le meeting que tiendra la présidente du Front national au Zénith de Paris le lendemain. Le départ de la manifestation a été donné à 14 heures devant la station de métro Aubervilliers 4 chemins.

Quelques heures après le départ du cortège, des affrontements avec la police ont éclaté. Des projectiles et des pétards auraient notamment été lancés sur les forces de l'ordre. 

Les policiers ont eu recours au gaz lacrymogène afin de disperser les manifestants violents. Le reste du cortège a continué son chemin vers le Zénith de Paris.

Cette manifestation se déroule quelques jours après l’incendie qui a dévasté les locaux de campagne de Marine Le Pen à Paris et qui avait été revendiqué par un groupe se faisant appeler «Combattre la xénophobie». Certains collectifs ont d'ores et déjà annoncé des actions le jour du meeting de la candidate du Front national.

Lire aussi : Après l'incendie de son QG de campagne, Marine Le Pen dénonce «l'impunité» de l'extrême gauche

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.