14 personnes nues égorgent un mouton et s’enchaînent à Auschwitz pour un motif inconnu

14 personnes nues égorgent un mouton et s’enchaînent à Auschwitz pour un motif inconnu© Capture d'écran Gazeta Krakowska
Une performance bien étrange à Auschwitz

Des jeunes gens ont été arrêtés après une performance insolite au cours de laquelle ils ont notamment transformé l'enseigne de l’ancien camp d’extermination nazi en «Love macht frei». Les autorités du musée n'ont guère apprécié.

Nus et enchaînés entre eux devant le portail orné de la tristement célèbre inscription «Arbeit mach frei» du camp d’Auschwitz, 14 hommes et femmes de 20 à 27 ans ont été arrêtés le 24 mars, a indiqué le mémorial de l’ancien camp d'extermination nazi dans un communiqué diffusé sur Twitter.

Selon la même source, les jeunes gens avaient auparavant égorgé un mouton et déployé une banderole portant l’inscription «Love» sur la grille d’entrée du camp, transformant l'inscription nazie en : «L’amour rend libre.»

D’après le journal polonais Gazeta Krakowska, qui a publié une photo de la scène, les individus se seraient fait filmer par un drone.

Les gardes du musée d’Auschwitz sont intervenus et le groupe a ensuite été interpellé, a fait savoir une porte-parole de la police locale, Malgorzata Jurecka, précisant que les individus seraient «probablement inculpés pour outrage à monument ou autre lieu historique».

«Nous sommes choqués et indignés par cette tentative d'utiliser ce lieu de mémoire pour n'importe quelle sorte de manifestation qui heurte la mémoire de milliers de victimes. C'est une action condamnable», a confié à l'AFP Bartosz Bartyzel, porte-parole du musée.  

On ignore pour l’heure les motivations de cet acte.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.