Un petit tour et puis revient : Agnès Saal est toujours dans un taxi

Agnès Saal aurait pris pour 400 000 euros de taxi lorsqu'elle dirigeait le Centre Pompidou© Gonzalo Fuentes Source: Reuters
Agnès Saal aurait pris pour 400 000 euros de taxi lorsqu'elle dirigeait le Centre Pompidou

Selon L'Express, les policiers chargés de faire la lumière sur les dépenses de l'ex-patronne de l'INA ont découvert des notes fort salées, du temps où elle dirigeait le Centre Pompidou: 400 000 euros. Une paille.

Certaines habitudes ont la vie dure. Et dans le cas d'Agnès Saal, et de son goût immodéré pour les déplacements en taxi, le proverbe semble ici très approprié. 

En savoir plus: «Affaire Agnès Saal» : Fleur Pélerin décide d'agir

Avant de prendre ses fonctions à l'INA, Agnès Saal avait en effet dirigé pendant près de 7 années le Centre Pompidou à Paris. Et là-bas aussi, il semble que la belle se déplaçait très souvent en taxi. Selon l'Express, les policiers en charge de l'enquête auraient ainsi mis la main, début juin, sur des notes mirobolantes... de 400 000 euros !

Agnès Saal est aujourd'hui chargée de mission au ministère de la Culture© capture d'écran réalisée sur le site de l'Express
Agnès Saal est aujourd'hui chargée de mission au ministère de la Culture

Rappelons que l'ex-patronne de l'INA s'était vue épinglée, au mois de mai, pour ses notes de taxis (40 000 euros en 10 mois, dont 6 700 pour son fils), alors qu'elle disposait d'une voiture de fonction avec chauffeur.

Parachutée en urgence au ministère de la Culture, Agnès Saal occupe désormais un poste assez flou: «chargée de mission sur les questions de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales