Point Godwin : Christian Estrosi qualifie l'élu FN Philippe Vardon d'«héritier de Goebbels» (VIDEO)

Point Godwin : Christian Estrosi qualifie l'élu FN Philippe Vardon d'«héritier de Goebbels» (VIDEO)© Valery HACHE
Christian Estrosi

Au cours d'une passe d'armes avec les élus frontistes du conseil régional de PACA, le président de région n'a pas gardé sa langue dans sa poche. Il a comparé un ex-Identitaire et conseiller frontiste... au ministre de la Propagande d'Hitler.

«Monsieur Vardon, c'est un héritier de Goebbels qui disait : "Plus c'est gros, plus ça passe". Il a tout appris de lui», a lancé Christian Estrosi, en pleine session de l'assemblée du Conseil de la région de PACA (Provence-Alpes-Côte d'Azur), le 17 mars, comme on peut l'entendre dans une vidéo que s'est procuré le Huffington Post.

Le président de conseil régional s'adressait alors aux conseillers régionaux du Front national (FN), à la suite de critiques formulées par l'élu frontiste Frédéric Boccaletti, qui se trouvait dans l’hémicycle, à côté de Philippe Vardon. Ce dernier, également conseiller régional FN, était connu comme responsable du Bloc Identitaire (groupe militant rebaptisé Les Identitaires) jusqu'en 2013, avant de rallier le Rassemblent Bleu Marine (RBM), puis le parti de Marine Le Pen.

«Lors de la séance plénière du Conseil régional, se tenant ce vendredi 17 mars, Christian Estrosi m'a diffamé et injurié à plusieurs reprises. J'ai donc immédiatement demandé à mon avocat de déposer plainte», a indiqué sur Facebook Philippe Vardon, après avoir été comparé au chef de la propagande du IIIe Reich.

Avant l’intervention de Christian Estrosi, rapporte l'AFP, le FN avait appelé ce dernier à «faire le ménage» chez les Républicains en refusant d’investir aux législatives le député-maire de Six-Fours-les-Plages (Var), condamné en septembre 2014 à 2 000 euros d’amende pour un tweet assimilant des «casseurs» à des «descendants d’esclaves».

En décembre 2016, c'est Christian Estrosi qui avait été la cible d'une invective haute en couleur de la part d'un responsable frontiste. En pleine session plénière du conseil régional, l'élu du Vaucluse (FN), Thibault de la Tocnaye, avait en effet traité l'ex-maire de Nice d'«enfoiré de gaulliste»...

Lire aussi : «Pourquoi il n’a pas interdit l’attentat plutôt ?» : bientôt à Nice, Dieudonné provoque Estrosi

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales