«Pourquoi il n’a pas interdit l’attentat plutôt ?» : bientôt à Nice, Dieudonné provoque Estrosi

«Pourquoi il n’a pas interdit l’attentat plutôt ?» : bientôt à Nice, Dieudonné provoque Estrosi© Lionel Bonaventure Source: AFP
Christian Estrosi en duel contre Dieudonné

Alors que l’humoriste controversé a annoncé qu’il se produirait dans la ville le 14 juillet, un an jour pour jour après l’attentat sur la Promenade des Anglais, la municipalité entend bien lui mettre des bâtons dans les roues.

«Une fois encore, Estrozizi nous fait une descente d'organes [...] Ce n'est pas la première fois que le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur use de son pouvoir pour interdire l'humoriste sans aucune forme de légalité», a lancé Dieudonné sur son site officiel le 10 mars, assurant préparer «une quenelle niçoise».

Et pour cause, l’humoriste a déjà mis en vente les places pour une représentation de son spectacle, La Politique, à Nice le 14 juillet. Un «tarif spécial Estrozizi» à 25 euros la place a même été proposé.

En face, les autorités locales ne l’entendent pas de cette oreille. Le président de la Métropole et de la Région Christian Estrosi avait en effet déclaré le 9 mars : «Il [Dieudonné] n’est pas le bienvenu dans notre ville et particulièrement à proximité de la Promenade des Anglais. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir et prendrai toutes les dispositions pour empêcher la production de ce spectacle.»

Le lendemain, l'ancien maire a même demandé au Premier ministre Bernard Cazeneuve d'interdire la tenue du spectacle.

Une sortie qui n’a pas laissé l’humoriste de marbre. «Pourquoi il n’a pas interdit l’attentat plutôt ?», a-t-il lancé sur Twitter.

Lire aussi : Le jeune homme qui a giflé Manuel Valls annonce sa candidature à la présidentielle (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.