LR engage une procédure d'exclusion contre le sénateur Lemoyne, rallié à Macron

- Avec AFP

LR engage une procédure d'exclusion contre le sénateur Lemoyne, rallié à Macron© Bertrand Guay / AFP
Le premier membre de LR à avoir rallié Macron

Après le ralliement d'un premier député du parti de droite au candidat du mouvement En Marche !, le parti, toujours engagé derrière François Fillon dans la course à l'Elysée, a décidé de sévir.

Le parti Les Républicains a annoncé dans un communiqué qu'il engageait une procédure d'exclusion à l'encontre du sénateur Jean-Baptiste Lemoyne, premier parlementaire LR à avoir annoncé son ralliement à Emmanuel Macron.

«Les Républicains sont totalement engagés pour redresser la situation de la France avec François Fillon. Un engagement totalement incompatible avec un soutien à un candidat qui s’inscrit dans la continuité du quinquennat de François Hollande», a justifié le secrétaire général de LR, Bernard Accoyer, dans le texte.

«En accord avec l’ensemble des parlementaires LR de l’Yonne, une procédure à fin d’exclusion, en application du règlement intérieur des Républicains, est engagée ce jour [le 16 mars]», peut-on lire.

Le 15 mars, Jean-Baptiste Lemoyne avait annoncé à l'AFP son soutien à Emmanuel Macron pour la présidentielle, voyant en lui «le seul candidat d'une alternance crédible» qui est, selon lui, «devenue impossible avec François Fillon».

«François Fillon a repris sa parole en restant candidat malgré sa mise en examen, moi je reprends ma liberté», avait expliqué le sénateur, soutien d'Alain Juppé à la primaire de la droite, indiquant en même temps qu'il démissionnait de ses fonctions de secrétaire national LR et de président de la Fédération LR de l'Yonne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.