Enquête sur le viol présumé d'une jeune femme par des rugbymen du FC Grenoble

Enquête sur le viol présumé d'une jeune femme par des rugbymen du FC Grenoble
Plusieurs rugbymen du FC Grenoble sont accusés de viol par une jeune femme de 21 ans

Après une lourde défaite face à Bordeaux, l'équipe de Grenoble avait décidé de faire la fête en boîte de nuit le 11 mars au soir. C'est là que plusieurs joueurs auraient drogué une jeune femme avant d'abuser d'elle dans une chambre d'hôtel.

Une enquête pour viol a été ouverte le 12 mars par la police de Bordeaux après qu'une jeune femme a porté plainte pour viol : elle accuse plusieurs joueurs du FC Grenoble de l'avoir abusée dans la nuit du 11 au 12 mars, selon France Bleu Gironde.

Le 11 mars, Bordeaux-Bègles accueillait Grenoble, dans le cadre de la 20e journée du Top 14. Après une lourde défaite, l'équipe iséroise aurait pris la direction d'une boîte de nuit de la région. C'est là que la jeune femme, âgée de 21 ans, aurait rencontré plusieurs membres de l'équipe.

Selon ses dires, elle aurait alors été droguée avant d'être conduite dans un hôtel proche de la boîte de nuit où des joueurs l'auraient violée. La victime affirme en outre que ses agresseurs seraient des avants du FC Grenoble «aux origines anglo-saxonnes». 

De son côté, le FC Grenoble Rugby a réagi en déclarant faire «entière confiance à la justice tout en étant attaché au respect de la présomption d'innocence». Afin de ne pas «interférer dans l'enquête judiciaire», il ne communiquera pas davantage avant les conclusions de celle-ci.

Lire aussi : Un joueur de hockey suédois acquitté pour attouchements : la victime avait des «trop gros seins»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.