François Fillon promet un «code de bonne conduite» contre les conflits d'intérêts au gouvernement

- Avec AFP

François Fillon promet un «code de bonne conduite» contre les conflits d'intérêts au gouvernement© Charles Platiau Source: Reuters
François Fillon lors d'un meeting de campagne à Orléans, le 7 mars 2017

Après l’entretien donné aux Echos sur le pan économique de son programme, le candidat Les Républicains à la présidentielle revient sur ses grandes lignes, deux jours avant sa probable mise en examen dans l'affaire du PenelopeGate.

François Fillon continue d'essayer de reprendre en main sa campagne le 13 mars, avec une conférence de presse intitulée «Mon projet pour La France». Il y a détaillé de nouvelles mesures venues s'ajouter à son programme.

Le candidat des Républicains (LR), qui assure ne pas édulcorer ses propositions malgré les critiques, a distillé quelques retouches programmatiques dans Les Echos – baisse des charges bénéficiant «d'avantage aux petits salaires», taux intermédiaire de TVA finalement inchangé – puis devant la presse.

Il a notamment réitéré son engagement de former un gouvernement paritaire de 15 ministres qui, a-t-il expliqué, seront congédiés s'ils n'atteignent pas les «objectifs» qui leur seront assignés.

François Fillon a également promis un «code de bonne conduite» pour prévenir les conflits d'intérêts au gouvernement et la publication «obligatoire» des liens de parenté entre les parlementaires et leurs collaborateurs, alors qu'il est empêtré depuis plusieurs semaines dans les soupçons d'emplois fictifs de son épouse et de deux de ses enfants comme collaborateurs parlementaires.

Il attendu le 15 mars chez les juges d'instruction saisi de l'affaire. Cette convocation, «on ne peut pas dire que je m'y rende avec plaisir. Depuis le début je ne suis pas traité comme un justiciable comme les autres», a t-il estimé.

Lire aussi : «Et alors ?» : Fillon face à la polémique suscitée par ses costumes «offerts par un ami»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»